AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les jeunes, la formation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Dim 27 Nov - 17:10

Comme vous le savez sans doute déjà, Pascal Papé va raccrocher les crampons à l’issue de la saison. Mais le seconde ligne de 36 ans (65 sélections avec le XV de France, rappelons-le) devrait rester fidèle au club où il évolue depuis bientôt 10 ans, le Stade Français Paris.


Dans une interview accordée au quotidien Var-Matin, où il est largement revenu sur la publication de son autobiographie « Double jeu », l’ancien capitaine du XV de France a également évoqué la proposition de contrat que lui avait fait Mourad Boudjellal il y a quelques années. Avant de révéler son intention de poursuivre sa carrière dans le staff sportif du Stade Français :

J’ai été en contact avec le RCT pour venir faire l’attelage avec Bakkies Botha et les beaux deuxième ligne qu’ils avaient à l’époque. Ça m’a vraiment fait réfléchir, c’est une certitude. C’est un beau club, c’était tentant. Mais je ne regrette pas. J’ai été champion de France avec Paris en suivant, c’est ma 10ème saison là-bas, j’adore ce club, et je ferai tout pour y rester en interne (…) Puisque Mourad ne m’a pas rappelé, je souhaite mettre la main à la pâte, travailler à la formation des jeunes, et à rendre le club plus régulier dans ses résultats. »








Plus généralement, Papé s’est confié sur son après-carrière :




Tout le monde a peur. C’est normal. Nous, on vit dans un monde un peu parallèle à la réalité... ça il faut savoir se le répéter régulièrement. Quand j’avais 25 ans, je me disais « si demain tout s’arrête, qu’est-ce que je fais ? ». J’ai arrêté l’école à 19 ans, j’ai eu à peine le temps de passer mon bac, donc c’est quelque chose qui m’a vraiment hanté. Je n’étais pas bien dans ma peau alors j’y pensais. Il y a trois ans, je me suis associé pour créer une boîte d’évènementiels sur Paris, avec une filière de reconversion du sportif de haut niveau. J’ai aussi une affaire à Lyon. Et je passe mes diplômes d’entraîneur. Et puis c’est une vie presque normale qui s’ouvre à moi. J’aurai des vacances, du temps pour ma famille. Là, on est constamment dans l’action. À un moment, on ne profite plus du reste. »





Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'interview de Pascal Papé dans l'édition papier du Var-Matin de ce dimanche 27 novembre.


Surement avec Dupuy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHX8lepetitsudiste

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Dim 27 Nov - 18:58

La fidélité et l'attachement de Dupuy et Papé au SF n’est plus à prouver.

Merci messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 5607
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Dim 27 Nov - 20:41

PHX8lepetitsudiste a écrit:
La fidélité et l'attachement de Dupuy et Papé au SF n’est plus à prouver.

Merci messieurs !
Et pourtant ni l'un ni l'autre ne sont des "produits du club". Papé avait déjà 27 ans (et une bonne quinzaine de sélections) quand il est arrivé à Paris, Dupuy 26. Chapeau à eux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3503
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Dim 27 Nov - 21:05

Pape pourrait donner bien des leçons à des jeunes aujourd'hui.
Il peut faire un bien fou à la formation (voire même comme entraîneur adjoint des lignes avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Lun 28 Nov - 14:43

Un autre point de vue c'est que tous deux ont eu d'autres expériences avant d'être fidèles. La maturité ayant fait son chemin ?

Nous ne pourrons donc pas reprocher aux jeunes de vouloir connaître autre chose si les propositions qui leur sont faites ne sont pas concurrentielles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 5607
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Lun 28 Nov - 17:11

sumo75 a écrit:
Un autre point de vue c'est que tous deux ont eu d'autres expériences avant d'être fidèles. La maturité ayant fait son chemin ?

Nous ne pourrons donc pas reprocher aux jeunes de vouloir connaître autre chose si les propositions qui leur sont faites ne sont pas concurrentielles.
je partage assez cette remarque. Hormis Rougerie, quel joueur international a passé la totalité de sa carrière dans le même club (au moins depuis les cadets ou juniors)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dam's

avatar

Messages : 1701
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Lun 28 Nov - 17:56

Des années 70's 80's il doit y en avoir plein mais sur la période professionnel je pense à Poitrenaud immédiatement.
Yachvili/Harinordoquy (sans la descente de Biarritz)?

EDIT: Romain Teulet?


Dernière édition par Dam's le Mar 29 Nov - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
loubiere

avatar

Messages : 5607
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Lun 28 Nov - 19:51

Dam's a écrit:
Des années 70's 80's il doit y en avoir plein mais sur la période professionnel je pense à Poitrenaud immédiatement.
Yachvili/Harinordoquy (sans la descente de Biarritz)?
Pour le Yach, avant le BO, il y a eu Brive, le PUC et Gloucester. Quant à Imanol, c'st un produit de Nafarroa puis de la section paloise (où il jouait avec Damien Traille). Il n'a rejoint Biarritz qu'à 24 ans.
Poitrenaud, effectivement est un bel exemple comme Rougerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan75

avatar

Messages : 915
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 8:20

loubiere a écrit:
.
Poitrenaud, effectivement est un bel exemple comme Rougerie

Il termine sa carriere dans un autre club.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan75

avatar

Messages : 915
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 8:33

sumo75 a écrit:
Un autre point de vue c'est que tous deux ont eu d'autres expériences avant d'être fidèles. La maturité ayant fait son chemin ?

Nous ne pourrons donc pas reprocher aux jeunes de vouloir connaître autre chose si les propositions qui leur sont faites ne sont pas concurrentielles.

Ce n'est pas en ces termes (de fidelité) que la question de rester dans son club de jeunesse se pose la plupart du temps.

Rester dans son club de jeunesse toute sa carrière c'est possible pour les joueurs de très haut niveau que vous avez cité, évoluant dans des clubs de très haut niveau. Et c'est le fait des deux partis (club/joueur), ce n'est pas le simple fait de la volonté du joueur ... C'est un épiphénomène.

Dans la plupart des autres cas (ex. : aujourd'hui joueur de liste élite évoluant dans un club de Pro D2 ou l'inverse un joueur "moyen" formé par un club de Top 14 =>Clément Daguin), la question ne se pose pas en terme de fidelité ou d'infidélité, les deux partis sont amenés à se séparer naturellement.

En Pro D2 il y a plus d'exemples de joueurs n'ayant connu qu'un seul club. Mais c'est le cas de joueurs n'ayant pas suffisamment crevé l'écran pour être débaucher dans de meilleurs clubs, mais apportant suffisamment sportivement pour que le club fasse l'effort de les garder.

Pour les clubs et joueurs non professionnels bien d'autres choses que le sportif rentrent en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georginho23



Messages : 243
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 10:11

loubiere a écrit:
Dam's a écrit:
Des années 70's 80's il doit y en avoir plein mais sur la période professionnel je pense à Poitrenaud immédiatement.
Yachvili/Harinordoquy (sans la descente de Biarritz)?
Pour le Yach, avant le BO, il y a eu Brive, le PUC et Gloucester. Quant à Imanol, c'st un produit de Nafarroa puis de la section paloise (où il jouait avec Damien Traille). Il n'a rejoint Biarritz qu'à 24 ans.
Poitrenaud, effectivement est un bel exemple comme Rougerie

Ok il n'a que deux sélections mais Pierre Rabadan c'est magnifique je trouve ce qu'il a fait avec le SF. Presque 20 ans dans un seul club, plus de 300 matchs joués 5 titres de champions c'est beau Smile
Dans le même esprit (mais plus international) il y a Grégory Lamboley avec 14 sélections, et 16 ans à Toulouse en espérant qu'il y reste finir sa carrière !

Sinon il y a aussi beaucoup de joueurs qui ont seulement joué 1, 2 voir 3 ans max dans d'autres clubs et qui se posent pour 10 ans ou plus dans un autre comme Christophe Dominici ou Florian Fritz Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 5607
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 12:13

Georginho23 a écrit:
loubiere a écrit:
Dam's a écrit:
Des années 70's 80's il doit y en avoir plein mais sur la période professionnel je pense à Poitrenaud immédiatement.
Yachvili/Harinordoquy (sans la descente de Biarritz)?
Pour le Yach, avant le BO, il y a eu Brive, le PUC et Gloucester. Quant à Imanol, c'st un produit de Nafarroa puis de la section paloise (où il jouait avec Damien Traille). Il n'a rejoint Biarritz qu'à 24 ans.
Poitrenaud, effectivement est un bel exemple comme Rougerie

Ok il n'a que deux sélections mais Pierre Rabadan c'est magnifique je trouve ce qu'il a fait avec le SF. Presque 20 ans dans un seul club, plus de 300 matchs joués 5 titres de champions c'est beau Smile
Dans le même esprit (mais plus international) il y a Grégory Lamboley avec 14 sélections, et 16 ans à Toulouse en espérant qu'il y reste finir sa carrière !

Sinon il y a aussi beaucoup de joueurs qui ont seulement joué 1, 2 voir 3 ans max dans d'autres clubs et qui se posent pour 10 ans ou plus dans un autre comme Christophe Dominici ou Florian Fritz Smile
Rabadan est arrivé effectivement à 18 ans du PARC, comme Lamboley après le PUC et Massy. Fritz à 20 à Toulouse, après l'ASVEL et Bourgoin.
Dominici est arrivé à 25 ans, et se trouve donc plutôt dans la catégorie Dupuy/Papé.
entre les deux, on a l'exemple de Julien Arias, arrivé à 21 ans après des débuts à Vitrolles puis au centre de formation de Colomiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georginho23



Messages : 243
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 12:42

loubiere a écrit:
Georginho23 a écrit:
loubiere a écrit:
Dam's a écrit:
Des années 70's 80's il doit y en avoir plein mais sur la période professionnel je pense à Poitrenaud immédiatement.
Yachvili/Harinordoquy (sans la descente de Biarritz)?
Pour le Yach, avant le BO, il y a eu Brive, le PUC et Gloucester. Quant à Imanol, c'st un produit de Nafarroa puis de la section paloise (où il jouait avec Damien Traille). Il n'a rejoint Biarritz qu'à 24 ans.
Poitrenaud, effectivement est un bel exemple comme Rougerie

Ok il n'a que deux sélections mais Pierre Rabadan c'est magnifique je trouve ce qu'il a fait avec le SF. Presque 20 ans dans un seul club, plus de 300 matchs joués 5 titres de champions c'est beau Smile
Dans le même esprit (mais plus international) il y a Grégory Lamboley avec 14 sélections, et 16 ans à Toulouse en espérant qu'il y reste finir sa carrière !

Sinon il y a aussi beaucoup de joueurs qui ont seulement joué 1, 2 voir 3 ans max dans d'autres clubs et qui se posent pour 10 ans ou plus dans un autre comme Christophe Dominici ou Florian Fritz Smile
Rabadan est arrivé effectivement à 18 ans du PARC, comme Lamboley après le PUC et Massy. Fritz à 20 à Toulouse, après l'ASVEL et Bourgoin.
Dominici est arrivé à 25 ans, et se trouve donc plutôt dans la catégorie Dupuy/Papé.
entre les deux, on a l'exemple de Julien Arias, arrivé à 21 ans après des débuts à Vitrolles puis au centre de formation de Colomiers.

Exact !
Dans tout les cas de beaux exemples de fidélité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 20:36

Ivan75 a écrit:
sumo75 a écrit:
Un autre point de vue c'est que tous deux ont eu d'autres expériences avant d'être fidèles. La maturité ayant fait son chemin ?

Nous ne pourrons donc pas reprocher aux jeunes de vouloir connaître autre chose si les propositions qui leur sont faites ne sont pas concurrentielles.

Ce n'est pas en ces termes (de fidelité) que la question de rester dans son club de jeunesse se pose la plupart du temps.

Rester dans son club de jeunesse toute sa carrière c'est possible pour les joueurs de très haut niveau que vous avez cité, évoluant dans des clubs de très haut niveau. Et c'est le fait des deux partis (club/joueur), ce n'est pas le simple fait de la volonté du joueur ... C'est un épiphénomène.

C'est ce qui semblait avoir écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3503
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mar 29 Nov - 21:16

Je ne pense pas qu'on puisse reprocher à un joueur de vouloir aller voir ailleurs.
Certains départs sont plus difficiles d'un point de vue cardiaque que sportif.

Il ne faut pas avoir peur non plus des départs, il y a en dans tous les clubs de rugby et il y en a eu dans le SF par le passé et pourtant le club est toujours présent.

Ce que je crains par contre, c'est le turnover de plus en plus rapide dans les effectifs. A terme, on va se rapprocher de ce qui se fait dans le foot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouliane6



Messages : 287
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 8:50

Totor a écrit:
Je ne pense pas qu'on puisse reprocher à un joueur de vouloir aller voir ailleurs.
Certains départs sont plus difficiles d'un point de vue cardiaque que sportif.

Il ne faut pas avoir peur non plus des départs, il y a en dans tous les clubs de rugby et il y en a eu dans le SF par le passé et pourtant le club est toujours présent.

Ce que je crains par contre, c'est le turnover de plus en plus rapide dans les effectifs. A terme, on va se rapprocher de ce qui se fait dans le foot.

Je pense que ça s'explique par l'inflation sur les salaires ces dernières années (et en particulier cette année avec les changements de règles sur les JIFF).
Il est plus facile d'aller négocier/obtenir 50% d'augmentation chez le voisin d'à côté plutôt que dans ton club actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 12:49

rouliane6 a écrit:
Totor a écrit:
Je ne pense pas qu'on puisse reprocher à un joueur de vouloir aller voir ailleurs.
Certains départs sont plus difficiles d'un point de vue cardiaque que sportif.

Il ne faut pas avoir peur non plus des départs, il y a en dans tous les clubs de rugby et il y en a eu dans le SF par le passé et pourtant le club est toujours présent.

Ce que je crains par contre, c'est le turnover de plus en plus rapide dans les effectifs. A terme, on va se rapprocher de ce qui se fait dans le foot.

Je pense que ça s'explique par l'inflation sur les salaires ces dernières années (et en particulier cette année avec les changements de règles sur les JIFF).
Il est plus facile d'aller négocier/obtenir 50% d'augmentation chez le voisin d'à côté plutôt que dans ton club actuel.

La même chose dans le monde de l'entreprise, mais est-ce vraiment normal ?
Soit la personne ne vaut pas ce qu'elle pense valoir, soit la personne n'est pas payée ce qu'elle vaut.
Mais la rémunération des actionnaires (dans le monde de l'entreprise) est une priorité, il ne faut pas s'étonner.
Par contre dans un club de sport...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouliane6



Messages : 287
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 13:14

Oui, je pense que c’est normal.
Débaucher un joueur de qualité chez un concurrent a un coût pour l’entreprise. Pourquoi bouger si ses perspectives sont positives ?
La stabilité (le confort) a en revanche un coût pour le salarié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 14:30

mais si ton salarié est bon et qu'il vient te dire : le concurrent me propose + 50 % je ne comprends pas l'inaction du management.

Citation :
Pourquoi bouger si ses perspectives sont positives ?
Je crois que tu y réponds dans ton précédent message, + 50 % ça n'est pas rien. Avec des augmentation de 5 % par an, et je suis généreux, il te faudra combien d'années pour les avoir ces 50 % ?
Supposons un joueur à 100.000 euro, il passe à 150.000. Vénal, peut être, mais là c'est pas rien, comment l'ignorer. Pour faire la même chose en plus.

Citation :
La stabilité (le confort) a en revanche un coût pour le salarié.
Ou la peur du risque et/ou le poil dans la main.
Finalement un salarié ne voulant pas évoluer est-il performant ?
Et là on parle de compétiteurs avec nos joueurs.

Donc je ne comprends toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouliane6



Messages : 287
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 15:48

sumo75 a écrit:
mais si ton salarié est bon et qu'il vient te dire : le concurrent me propose + 50 % je ne comprends pas l'inaction du management.
On ne peut pas faire ça avec tout le monde malheureusement. On l'a fait avec Parisse et on se doute de ce que ca peut donner: jalousie, demandes similaires d'autres joueurs etc etc.
sumo75 a écrit:

Citation :
Pourquoi bouger si ses perspectives sont positives ?
Je crois que tu y réponds dans ton précédent message, + 50 % ça n'est pas rien. Avec des augmentation de 5 % par an, et je suis généreux, il te faudra combien d'années pour les avoir ces 50 % ?
Supposons un joueur à 100.000 euro, il passe à 150.000. Vénal, peut être, mais là c'est pas rien, comment l'ignorer. Pour faire la même chose en plus.
C'est ce que je sous-entendais également. Du coup, je ne comprends pas ce que tu trouves incompréhensible Laughing
sumo75 a écrit:


Citation :
La stabilité (le confort) a en revanche un coût pour le salarié.
Ou la peur du risque et/ou le poil dans la main.
Finalement un salarié ne voulant pas évoluer est-il performant ?
Et là on parle de compétiteurs avec nos joueurs.

Donc je ne comprends toujours pas.
Les salaires du rugby ne sont pas ceux du foot. On peut comprendre que comme pour un salarié lambda, même contre 30% d'augmentation, changer de club, ville, région peut être une perturbation dans un équilibre de vie.

Habiter à Paris a aussi un coût et gagner 100.000 à Paris vs 150.000 à La Rochelle, ce n'est vraiment pas le même budget.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Mer 30 Nov - 17:08

rouliane6 a écrit:
sumo75 a écrit:
mais si ton salarié est bon et qu'il vient te dire : le concurrent me propose + 50 % je ne comprends pas l'inaction du management.
On ne peut pas faire ça avec tout le monde malheureusement. On l'a fait avec Parisse et on se doute de ce que ca peut donner: jalousie, demandes similaires d'autres joueurs etc etc.
Ok mais il y a des arguments à opposer aux joueurs, expérience internationale, on dira ce qu'on veut mais il est capitaine de son équipe nationale, capitaine de notre équipe... tout le monde ne peut pas en dire autant et donc prétendre aux mêmes conditions salariales...
Par contre des joueurs comme Plisson, Slimani ou Camara qui postulent en edf, il est clairement normal qu'ils demandent des grosses hausses de salaire. Contrairement à des joueurs ayant moins d'arguments comme Doumeyrou ou Sinzelle par exemple.

rouliane6 a écrit:
sumo75 a écrit:

Citation :
Pourquoi bouger si ses perspectives sont positives ?
Je crois que tu y réponds dans ton précédent message, + 50 % ça n'est pas rien. Avec des augmentation de 5 % par an, et je suis généreux, il te faudra combien d'années pour les avoir ces 50 % ?
Supposons un joueur à 100.000 euro, il passe à 150.000. Vénal, peut être, mais là c'est pas rien, comment l'ignorer. Pour faire la même chose en plus.
C'est ce que je sous-entendais également. Du coup, je ne comprends pas ce que tu trouves incompréhensible Laughing
Parce qu'avec tes propos j'avais compris très exactement le contraire.
Ce que je dis depuis un moment c'est que je ne comprends pas comment on ne retient pas plus les joueurs quand ils viennent avec des contrats établis.
(Expérience vécue dans mon milieu professionnel à mes "débuts" justement, gap de + 40% en changeant de boite, pour faire pareil. Ma boite de l'époque était une des plus grosses multinationales au monde, donc cette augmentation de salaire pouvait facilement être encaissée surtout vu mon niveau de rentabilité de l'époque, au final ils ont perdu ma rentabilité de façon totale.)

rouliane6 a écrit:
sumo75 a écrit:


Citation :
La stabilité (le confort) a en revanche un coût pour le salarié.
Ou la peur du risque et/ou le poil dans la main.
Finalement un salarié ne voulant pas évoluer est-il performant ?
Et là on parle de compétiteurs avec nos joueurs.

Donc je ne comprends toujours pas.
Les salaires du rugby ne sont pas ceux du foot. On peut comprendre que comme pour un salarié lambda, même contre 30% d'augmentation, changer de club, ville, région peut être une perturbation dans un équilibre de vie.

Habiter à Paris a aussi un coût et gagner 100.000 à Paris vs 150.000 à La Rochelle, ce n'est vraiment pas le même budget.

ça je suis d'accord, mais pour perturber un équilibre de vie il faut que le joueur soit déterminé sinon il ne fait que demander la petite augmentation de 5 %.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Jeu 1 Déc - 16:02

Au tour des jeunes. Après les prolongations de Julien Arias, Antoine Burban et Meyer Bosman, c'est maintenant au tour de Théo Millet de s'engager avec le Stade.

Le (très) jeune trois-quarts de 19 ans prolonge son contrat Espoir d'une durée de 2 ans. Présent au sein du Centre de Formation depuis juillet 2015, le natif de Toulouse a décidé de continuer d'engranger de l'expérience et de jouer avec Paris. Le prometteur deuxième centre n'a plus qu'à confirmer son talent sur le long terme après les bonnes performances déjà aperçues lors de ses 5 feuilles de matchs (5 titularisations) cette saison en Top 14. Il est maintenant lié au Stade Français Paris jusqu'en 2019.
____________

Tout le club souhaite à Théo le meilleur pour les années à venir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHX8lepetitsudiste

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Jeu 1 Déc - 16:24

C'est toujours bon à prendre...

Et vu les départs et le peu de recrutement à venir, Théo Millet a du vite comprendre qu'il n'allait pas manquer de temps de jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Jeu 1 Déc - 23:44

Attention il n'est pas à l'abri de gros recrutements sur la ligne de 3/4.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan75

avatar

Messages : 915
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   Ven 2 Déc - 10:27

sumo75 a écrit:
Attention il n'est pas à l'abri de gros recrutements sur la ligne de 3/4.

nan je déconne  lol!

A bon je pensais qu'on était sur Israel Dagg
lol!

Le bon choix pour lui, dans aucun club du championnat il n'aurait eu pareil temps de jeu.

Le SFP est un super club vertueux qui fait jouer tous ses jeunes qui fonctionne avec les stagiaires pour économiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jeunes, la formation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jeunes, la formation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les jeunes, la formation
» Les jeunes, la formation
» formation jeunes chasseurs en Savoie
» SUA jeunes : La jeune garde internationale
» Centre de Formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby Français-
Sauter vers: