AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Affaire Raisuqe/Waisea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:07

Voilà, nous sommes fixés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHX8lepetitsudiste

avatar

Messages : 604
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:13

Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:20

PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imjustlooking



Messages : 689
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:34

pour moi l'affaire est close sur ce dossier. Je trouve les sanctions logiques d'après les éléments en ma possession. Je ne vois pas ce qui empêcherait waisea de rejoindre le groupe pro désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiikeri

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:37

louveteau25 a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...

Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:50

imjustlooking a écrit:
pour moi l'affaire est close sur ce dossier. Je trouve les sanctions logiques d'après les éléments en ma possession. Je ne vois pas ce qui empêcherait waisea de rejoindre le groupe pro désormais.


Ben, peut être une condamnation par la justice civile, non? Mais cela, seul l'avenir permettra de le dire assurément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 12:52

tiikeri a écrit:
louveteau25 a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...

Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Ouais, enfin, ceci est également valable au niveau sociétal, et pas uniquement et spécifiquement du sport... Donc à moins que le gouvernement n'interdise la vente d'alcool ou ne promulgue une loi pénalisant la vente et/ou la consommation d'alcool, rien n'y changera... C'est un faux problème...

Edit: perso, j'ai fait de très, très nombreuses 3ème mi-temps, j'ai fait de très très nombreuses soirée étudiantes, très très alcoolisées et pour autant je ne me suis jamais rendu coupable de faits tels que ceux reprochés aux joueurs du SFP, et je ne suis pas le seul, loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imjustlooking



Messages : 689
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 13:02

louveteau25 a écrit:
tiikeri a écrit:
louveteau25 a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...

Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Ouais, enfin, ceci est également valable au niveau sociétal, et pas uniquement et spécifiquement du sport... Donc à moins que le gouvernement n'interdise la vente d'alcool ou ne promulgue une loi pénalisant la vente et/ou la consommation d'alcool, rien n'y changera... C'est un faux problème...

Edit: perso, j'ai fait de très, très nombreuses 3ème mi-temps, j'ai fait de très très nombreuses soirée étudiantes, très très alcoolisées et pour autant je ne me suis jamais rendu coupable de faits tels que ceux reprochés aux joueurs du SFP, et je ne suis pas le seul, loin de là...

perso, j'ai fait de très, très nombreuses 3ème mi-temps, j'ai fait de très très nombreuses soirée étudiantes, très très alcoolisées et pour autant je ne me suis jamais rendu coupable de faits tels que ceux reprochés aux joueurs du SFP, et je ne suis pas le seul, loin de là..mais j'ai également vu énormément de conneries au cours de ces moments qui ont été bien plus dangereuses que celles réalisées par les deux joueurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Othismos

avatar

Messages : 2485
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 37
Localisation : Paris V

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 13:09

louveteau25 a écrit:
Voilà, nous sommes fixés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon. C'est globalement ce à quoi on pouvait s'attendre.

Dommage pour Raisuqe, physiquement et techniquement, un potentiel réel. Mais bon, difficile de laisser passer ça.

In fine, la boucherie avait vu juste :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plus sérieusement, j'espère tout de même que ce jeune homme arrivera à rebondir même après une éventuelle sanction judiciaire.

Surtout que :

tiikeri a écrit:


Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Voilà. Et outre le problème de l'alcool, voire celui du blues des îliens déracinés, il y a l'air d'avoir globalement des progrès énormes à faire au niveau du suivi psychologique des joueurs, au vu du nombre d'articles sur les dépressions de joueurs (voire d'arbitres : hello, Nige), en France ou en GB, à tous les niveaux (de la fédérale aux internationaux : cf Andy Powell), depuis quatre-cinq ans.

Je ne dis pas que l'abus d'alcool est forcément dû à un mal-être (ou affirme que ce soit le cas dans l'affaire qui nous intéresse. Mais je ne dis pas non plus que ce n'est pas le cas. Je ne dis pas non plus que ça excuserait en quoi que ce soit les faits qui sont reprochés), mais il y a quand même un gros chantier dans le domaine du mental.


Dernière édition par Othismos le Ven 18 Aoû - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 13:11

imjustlooking a écrit:
louveteau25 a écrit:
tiikeri a écrit:
louveteau25 a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...

Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Ouais, enfin, ceci est également valable au niveau sociétal, et pas uniquement et spécifiquement du sport... Donc à moins que le gouvernement n'interdise la vente d'alcool ou ne promulgue une loi pénalisant la vente et/ou la consommation d'alcool, rien n'y changera... C'est un faux problème...

Edit: perso, j'ai fait de très, très nombreuses 3ème mi-temps, j'ai fait de très très nombreuses soirée étudiantes, très très alcoolisées et pour autant je ne me suis jamais rendu coupable de faits tels que ceux reprochés aux joueurs du SFP, et je ne suis pas le seul, loin de là...

perso, j'ai fait de très, très nombreuses 3ème mi-temps, j'ai fait de très très nombreuses soirée étudiantes, très très alcoolisées et pour autant je ne me suis jamais rendu coupable de faits tels que ceux reprochés aux joueurs du SFP, et je ne suis pas le seul, loin de là..mais j'ai également vu énormément de conneries au cours de ces moments qui ont été bien plus dangereuses que celles réalisées par les deux joueurs....

Nous sommes entièrement d'accord, par contre, perso, bien alcoolisé je faisais beaucoup moins de conneries que sobre: humour pour cet état de fait! lol! . Pour moi l'alcool n'a jamais été, et ne sera jamais une raison valable à toutes sortes de déviances. Donc ceci est une question de personnes, et non d'état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louveteau25

avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : En Haut du Doubs

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 13:18

Othismos a écrit:
louveteau25 a écrit:
Voilà, nous sommes fixés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon. C'est globalement ce à quoi on pouvait s'attendre.

Dommage pour Raisuqe, physiquement et techniquement, un potentiel réel. Mais bon, difficile de laisser passer ça.

In fine, la boucherie avait vu juste :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plus sérieusement, j'espère tout de même que ce jeune homme arrivera à rebondir même après une éventuelle sanction judiciaire.

Surtout que :

tiikeri a écrit:


Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Voilà. Et outre le problème de l'alcool, voire celui du blues des îliens déracinés, il y a l'air d'avoir globalement des progrès énormes à faire au niveau du suivi psychologique des joueurs, au vu du nombre d'articles sur les dépressions de joueurs (voire d'arbitres : hello, Nige), en France ou en GB, à tous les niveaux (de la fédérale aux internationaux : cf Andy Powell), depuis quatre-cinq ans.

Je ne dis pas que l'abus d'alcool est forcément dû à un mal-être (ou affirme que ce soit le cas dans l'affaire qui nous intéresse. Mais je ne dis pas non plus que ce n'est pas le cas. Je ne dis pas non plus que ça excuserait en quoi que ce soit les faits qui sont reprochés), mais il y a quand même un gros chantier dans le domaine du mental.

Et en quoi le sport devrait être différent des autres champs d'activité? non parce que, en ce qui concerne le déracinement, le choc culturel, etc. quand un français va en Amérique du Nord (ça a été mon cas), ou en Australie, ou ailleurs, pour bosser, son boss ne lui fournit pas de soutien psychologique! C'est tu commences à telle date et basta! Et si le gonze sort et se bourre la gueule, il ne va pas mettre sur le compte du déracinement et de l'absence de soutien de la part de son boss ses dérives éventuelles.... Franchement, chacun son avis, mais c'est se voiler la face et c'est se planter que de prendre le problème sous cet aspect, bien qu'il ne faille l'occulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Othismos

avatar

Messages : 2485
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 37
Localisation : Paris V

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Ven 18 Aoû - 13:30

louveteau25 a écrit:
Et en quoi le sport devrait être différent des autres champs d'activité?

Bah, en rien ?

Sauf qu'il est encore plus de l'intérêt des clubs et des fédés de faire un effort là dessus ?

louveteau25 a écrit:

non parce que, en ce qui concerne le déracinement, le choc culturel, etc. quand un français va en Amérique du Nord (ça a été mon cas), ou en Australie, ou ailleurs, pour bosser, son boss ne lui fournit pas de soutien psychologique!

J'avoue ne pas trop comprendre l'argument du "oui ben moi j'ai rien eu alors il devrait rien y avoir" Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon1475

avatar

Messages : 1737
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Sam 19 Aoû - 9:45

tiikeri a écrit:
louveteau25 a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Donc Raisuque licensié et Waisea pénalisé financièrement, c'est ce qui était globalement attendu ....

Maintenant à voir à quelle vitesse Waisea va revenir dans l'équipe.

... S'il revient... Parce que, d'après le communiqué, il semblerait, à juste titre d'ailleurs, que le SFP ne laisse rien passer, pour cette affaire, comme pour les futures éventuelles... Donc en fonction du verdict de la justice civile, il se pourrait que l'on ne le revoie pas de si tôt...

Au delà du cas de ces deux joueurs, il serait grand temps que l'ensemble des intervenants du rugby se pensenche sur les problèmes d'alcoolisme qui touchent de nombreux joueurs ! Il est aujourd'hui impensable que des joueurs professionnels puissent encore se saouler. L'alcool et l'ivresse bénéficent  d'une certaine tolérance dans ce sport , pour des raisons " historico-culturelles". Il faut que la ligue la fédé, provale, cadres et dirigeants aident leur joueurs par la mise en place d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme  !

Il peut y avoir du mal être qui conduise à l'alcoolisme. Mais pour que ce soit le cas il faut être témoin d'une consommation problématique régulière. Une soirée festive bien alcoolisée, qui n'en a pas fait ? Ça ne fait pas des participants des alcooliques pour autant.

Le gars qui finit une soirée bien bourré mais qui ne consomme pas d'alcool la semaine, il n'est ni médicalement ni sociétalement alcoolique à mon sens.

Qu'il y ait par contre dans le milieu du rugby un éventuel problème de dérives ponctuelles alcoolisées en soirée, c'est possible. Mais il ne faut pas se tromper de terme, la nuance étant d'importance amha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon1475

avatar

Messages : 1737
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Sam 19 Aoû - 9:57

imjustlooking a écrit:


Moon1475 a écrit:
Toussaint a écrit:
et qu'elles sont validées par des ITT

- (venez voir le 93 ou certaines zones "festives" de Paris comme la rue de Lappe, vous verrez plus de sport)

-.

je sais pas ce que tu as avec la rue de Lappe. Pour y avoir "bu" toutes les semaines pendant plus de 10 ans, il n'y a rien de chaud. D'ailleurs globalement Paris et la France ne sont pas des endroits chauds le soir. IL est hyper rare de voir des bagarres. Rien à voire les nuits anglo-saxonne et américaines où une bonne soir doit nécessairement se finir sur un fight, même entre filles parfois.

Je donnais un exemple de ce que je connais bien, pour illustrer le caractère à mon sens banal et complètement anecdotique de ce qui est reproché à Waisea : j'habite à 50 mètres de la rue de Lappe (côté Est), du jeudi au samedi soir, en dormant sans boules quiès, on est parfois réveillés par soit des chants de tous types (voire épreuves sportives au milieu de la rue), mais aussi par des invectivations qui finissent avec des marrons par de stypes bourrés qui quittent le quartier.

Même si je vais beaucoup moins qu'avant y boire des coups, ça arrive directement à la sortie "d'établissements" aussi. Deux videurs d'un des bars qui sont dans le quartier depuis aussi longtemps que moi (7 ans) me racontent des anecdotes de ce type régulièrement. Ca veut pas dire que ça arrive 3 fois par WE et tu peux très bien y aller 10 fois et pas tomber sur un moment de ce type. Des bagarres du samedi soir de ce type, il y en a toujours eu je pense et c'est le cas partout y compris dans les boites de province (en tout cas celle que je fréquentais en Bretagne dans mes vertes années, ça arrive toujours de temps en temps Surprised ).  

Ce qui est nouveau, c'est la transformation sociétale avec un type de clientèle "de banlieue" qui n'a aucune limite en cas d'embrouille et qui fait qu'au lieu d'avoir deux marrons mal placés ça finit beaucoup plus mal parfois. Les videurs de la rue de Lappe peuvent en parler aussi. Il y a pas si longtemps on a eu ça par exemple :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La victime est ensuite décédée de ses blessures occasionnées par l'agression...alors qu'elle sortait juste avec une copine. Quand ça finit comme ça en décès (tout de même...), ça passe dans les journaux, mais des cas qui ont fini en blessures sérieuses (mais non létales), il y en a eu d'autres depuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3508
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Dim 20 Aoû - 20:11

Il ne faut pas oublier que le sportifs de haut niveau sur des sports importants (les champions de curling restent anonymes) ont une notoriété qui fait qu'ils ne sont pas aussi libres dans leurs sorties et leurs comportements que le pékin lambda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Carillonne



Messages : 1230
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 59
Localisation : Carrières sur Seine

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 23 Aoû - 8:35

La Rochelle également touché . une plainte contre 2 joueurs rochelais a été déposée :

La Rochelle: une plainte déposée contre deux rugbymen pros pour une rixe

Jason Eaton et Romana Graham, joueur et ancien joueur du Stade Rochelais, sont visés par une plainte après une bagarre nocturne, rapporte le journal Sud-Ouest.

Demi-finaliste du Top 14 la saison dernière et premier à l’issue de la saison régulière, le Stade Rochelais est confronté à un problème extra-sportif en cette intersaison. Selon les informations de Sud-Ouest, les deux rugbymen professionnels Jason Eaton et Romana Graham sont en effet visés par une plainte après une rixe intervenue à La Rochelle dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le commissariat de La Rochelle a confirmé qu’une enquête était en cours afin de clarifier les faits reprochés aux deux Néo-Zélandais. Si Jason Eaton porte toujours les couleurs du Stade Rochelais, son compatriote lui ne fera plus partie de l’effectif pour la saison 2017-2018 à venir. Contacté par le quotidien régional, le président du club Vincent Merling n’a pas souhaité s’exprimer, tandis que le directeur général Pierre Venayre a qualifié les faits de "peu glorieux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imjustlooking



Messages : 689
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 23 Aoû - 9:10

évitons des commenter ces événements et concentrons nous sur le sportif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanstade

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 23 Aoû - 12:15

Je sais pas si c'est une fausse impression ou quoi mais le rugby francais, après avoir été acclammé par les medias au cours des années 2000 avec ces valeurs que n'a pas le foot, l'equipe de france qui tournait bien ou des clubs atypique tel le SF ou Toulouse, est en train de tomber bien bas . En effet, j'ai l'impression que maintenant les medias ne cherchent qu'une chose dans le rugby le casser parce que le nombre d'affaire qui sort en ce moment ca n'arrete pas depuis 2 3 ans. Les affaires du racing, l'affaire du SF, l'affaire de Grenoble, maintenant La Rochelle...
On va où là ??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NDi

avatar

Messages : 2485
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 23 Aoû - 14:04

fanstade a écrit:
.../...
En effet, j'ai l'impression que maintenant les medias ne cherchent qu'une chose dans le rugby le casser parce que le nombre d'affaire qui sort en ce moment ca n'arrete pas depuis 2 3 ans. Les affaires du racing, l'affaire du SF, l'affaire de Grenoble, maintenant La Rochelle...
On va où là ??????

Et encore tu n'as, je pense, que les échos de la région parisienne.
En province, le moindre fait divers est relaté dans le journal local sur 2 ou 3 jours, plus si "l'affaire est d'importance" et concerne une personne connue dans le microcosme local.

Et contrairement à ton jugement, je pense plutôt que le rugby a une bonne visibilité auprès des médias, et dans le "petit microcosme auvergnat (bon plus bourbonnais qu'auvergnat)" dans lequel je suis en ce moment il y a pas mal de rubriques "chiens écrasés" mais le rugby est assez à son avantage dans les journaux.

_________________
NDi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouliane6



Messages : 306
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 23 Aoû - 14:31

NDi a écrit:
fanstade a écrit:
.../...
En effet, j'ai l'impression que maintenant les medias ne cherchent qu'une chose dans le rugby le casser parce que le nombre d'affaire qui sort en ce moment ca n'arrete pas depuis 2 3 ans. Les affaires du racing, l'affaire du SF, l'affaire de Grenoble, maintenant La Rochelle...
On va où là ??????

Et encore tu n'as, je pense, que les échos de la région parisienne.
En province, le moindre fait divers est relaté dans le journal local sur 2 ou 3 jours, plus si "l'affaire est d'importance" et concerne une personne connue dans le microcosme local.

Et contrairement à ton jugement, je pense plutôt que le rugby a une bonne visibilité auprès des médias, et dans le "petit microcosme auvergnat (bon plus bourbonnais qu'auvergnat)" dans lequel je suis en ce moment il y a pas mal de rubriques "chiens écrasés" mais le rugby est assez à son avantage dans les journaux.

Parce qu'une agression sexuelle, un viol en réunion, l'achat de stupéfiants, ça vous parait être un matraquage des médias sur les pauvres rugbymen? Shocked Encore le coup du complot!
Avoir de l'admiration pour des joueurs de rugby qui nous procurent des émotions magnifiques c'est bien. Mais quand même un peu de discernement derrière les actions de certains rares énergumènes lorsque les faits sont avérés et condamnés (les cas de Grenoble et du SF étant en attente de jugement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauro



Messages : 1
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 30 Aoû - 13:44

très bon article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"18 août dernier, la Direction du Stade Français Paris a publié un communiqué officiel (ci-dessous) précisant que deux joueurs du club, Josaia Raisuqe et Waisea Nayacalevu, avaient été convoqués à un entretien préalable en vue d’une éventuelle sanction disciplinaire.

Pour mémoire, les deux joueurs fidjiens avaient été interpellés dans la nuit du 22 au 23 juillet dernier, à la sortie d’une discothèque parisienne, soupçonnés d’avoir agressé trois personnes.

Ils ont depuis été renvoyés devant la 24e chambre correctionnelle de Paris, où ils devront répondre le 29 novembre prochain des faits de « violence volontaire en état d’ivresse », qu’ils ont tous deux reconnus, et des faits de « agression sexuelle » pour le seul Josaia Raisuqe, qu’il a niés.

Dans ce contexte, le club de la capitale a décidé de prendre des sanctions distinctes à l’égard de ses deux joueurs, qu’il précise dans son communiqué dans les termes suivants :

« Sans présager des éventuelles suites qui seront données aux mises en examen prononcées par la justice, le club a pris les sanctions suivantes :

-licenciement de M. Josaia Raisuqe pour faute grave ;

-avertissement porté au dossier disciplinaire de M. Waisea Nayacalevu Cette décision implique le non versement par le Club de la prime d’éthique et d’assiduité prévue au contrat du joueur » (Communiqué Officiel du Stade Français Paris)
La décision prise par la Direction parisienne à l’encontre de deux de ses salariés appelle plusieurs remarques.

Un club peut-il licencier son joueur pour un fait fautif commis en dehors du terrain ?

Un fait tiré de la vie personnelle du joueur, étranger à l’exécution de son contrat de travail, qu’il soit ou non constitutif d’une infraction pénale, ne peut en principe pas faire l’objet d’une sanction par son club.

En effet, chaque sportif professionnel a droit, comme tout autre salarié, au respect de sa vie privée.

On se souvient à cet égard du cas d’un joueur professionnel, laissé au repos en raison d’une blessure, qui avait été interpellé en état d’ivresse deux jours avant de reprendre l’entraînement. Le club l’avait dans la foulée licencié pour faute grave, estimant que la forte consommation d’alcool était de nature à compromettre ses performances. Cependant, ce fait s’était déroulé en dehors du temps de travail du joueur. Il a donc été jugé qu’il relevait de sa vie personnelle et ne pouvait par suite donner lieu à une sanction disciplinaire (Cass. soc., 3 juin 2009, n°07-44.513).

En ce sens, on pourrait s’étonner des mesures prises par le club parisien à l’égard de ces deux joueurs.

Première exception au principe : le trouble engendré au sein du club

Si la faute commise par le salarié dans le cadre de sa vie privée, c’est-à-dire en dehors de son temps et de son lieu de travail, entraîne un trouble objectif caractérisé dans l’entreprise, l’employeur peut mettre en œuvre à son encontre une procédure de licenciement.

Des faits commis par le joueur en dehors du terrain peuvent effectivement, compte tenu de leur gravité et de leur impact sur les autres joueurs ou de l’atteinte qu’ils portent à la réputation du club, caractériser un trouble et conduire le club à le licencier.

La jurisprudence a ainsi pu retenir que créait un trouble caractérisé au sein du club justifiant son licenciement le joueur professionnel ayant fréquenté des bars et boîtes de nuit au vu et au su des supporters, ce fait ayant eu, en raison de son caractère public, un impact sur l’image du club en suscitant le mécontentement de supporters, qui l’ont manifesté par écrit à son président (Cass. soc., 28 juin 1995, n°93-46.424).

Néanmoins, dans cette hypothèse, le licenciement n’est pas disciplinaire. Le joueur a ainsi droit au paiement des indemnités de fin de contrat, notamment à l’indemnité de licenciement.

Ce n’est pas la voie qui a été retenue par la Direction du club parisien.

Seconde exception au principe : la méconnaissance des obligations contractuelles

La Direction du club de la capitale a estimé que les deux protagonistes, au regard de la nature et de la gravité des faits qui étaient reprochés aux deux joueurs, avaient méconnu les obligations prévues dans leur contrat de travail.

Sans viser expressément les obligations contractuelles qu’ont violées les deux joueurs, elle a indiqué dans son communiqué que les faits pour lesquels ils sont poursuivis sont contraires à leur devoir d’exemplarité.

« Conscient que ses joueurs ont, au-delà de leurs performances sportives, et du fait de leur médiatisation, un rôle de modèle, notamment pour les jeunes générations, il attend de leur part un comportement exemplaire » (Communiqué Officiel du Stade Français Paris)
Le club parisien a donc décidé de sanctionner d’un avertissement disciplinaire Waisea Nayacalevu d’une part et de licencier pour faute grave Josaia Raisuque, qui prive ce dernier notamment d’une indemnité de licenciement.

Fallait-il que le club attende l’issue de la procédure pénale avant de licencier Josaia Raisuqe ?

Au cours de l’entretien préalable à son licenciement, Josaia Raisuqe a nié les faits de « agression sexuelle » qui lui sont reprochés. Présumé innocent jusqu’au jugement, il ne peut être exclue que sa culpabilité soit écartée à l’issue du procès pénal.

Le club parisien n’était pourtant pas tenu d’attendre la décision du juge pénal avant de prendre une mesure à l’encontre de son joueur, dès lors que les pièces du dossier et les échanges avec ce joueur l’ont permis de se déterminer en ce sens.

Ce n’est d’ailleurs pas sans rappeler le cas d’un salarié, licencié pour faute grave après avoir été mis en examen pour des faits d’attouchements sexuels, qui prétendait ne pas pouvoir être licencié au titre de la présomption d’innocence. Les juges ont pourtant retenus que l’employeur n’est pas tenu d’attendre l’issue de la procédure pénale en cours pour le licencier (Cass. soc., 26 janvier 2012, n°11-10479).

Toutefois, si les faits reprochés à Josaia Raisuqe n’étaient finalement pas établis et s’il était relaxé à l’issue de la procédure pénale, il pourrait envisager de contester son licenciement.

Affaire à suivre donc.

Dorian Moore"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques-Yves

avatar

Messages : 662
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : La Calypso

MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   Mer 30 Aoû - 17:09

L'article est effectivement intéressant.

Toutefois, l'arrêt évoqué en dernière partie (Cass. soc., 26 janvier 2012, n°11-10479) n'a rien à voir avec un licenciement pour des faits issus de la vie personnelle du salarié. Il s'agissait d'un directeur de foyer licencié aux motifs d'attouchements commis sur des résidents du foyer. Le maintien dans l'entreprise n'était pas envisageable et le licenciement pour faute grave s'imposait.

Sur le manquement aux obligations contractuelles, je peine toujours à comprendre comment le manquement à un devoir d'exemplarité dans le cadre privé pourrait être qualifié de faute grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affaire Raisuqe/Waisea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire Raisuqe/Waisea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Affaire Raisuqe/Waisea
» Super affaire
» Affaire Davydenko classée
» Affaire étrange oO
» L'affaire Dominique Bijotat !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby Français-
Sauter vers: