AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Coupe du Monde 2023

Aller en bas 
AuteurMessage
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 11:32

World Rugby a rendu public mardi son rapport d'évaluation pour l'organisation de la Coupe du monde en 2023 et recommande à l'unanimité le choix de l'Afrique du Sud, au détriment de la France et de l'Irlande. La désignation du pays-hôte aura lieu le 15 novembre prochain à Londres.


«L'évaluation complète et indépendante a réaffirmé que nous avions trois offres exceptionnelles, a déclaré Bill Beaumont, président de World Rugby, dans un communiqué. Mais elle a également identifié l'Afrique du Sud comme étant clairement en avance sur plusieurs critères importants. (...) Je tiens à féliciter l'Afrique du Sud pour sa superbe candidature et toutes les équipes candidates pour leur dévouement et leur professionnalisme tout au long du processus jusqu'à présent.»

L'Afrique du Sud a déjà organisé une Coupe du monde, en 1995, et l'avait remportée. Pour rappel, l'édition 2019 se déroulera au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHX8lepetitsudiste

avatar

Messages : 1573
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 11:41

Que la France ne l'obtient pas, ça ne me choque pas car 2007 c'était "que" il y a 10 ans (16 en 2023)

Mais que ça revienne à l'Afrique du Sud.... Si c'est pas merveilleux... avec leurs stades vieillots , leurs antécédents de 1995 (tricherie, corruption, dopage, empoissonnement), le contexte politique et sociale qui (certes n’est plus le même qu'en 1995)  est toujours aussi exécrable.....

Le summum c’est que leurs trompettes vuvuzela de malheur soient autorisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 11:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et voici les arguments des trois pays
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 11:53

PHX8lepetitsudiste a écrit:
Que la France ne l'obtient pas, ça ne me choque pas car 2007 c'était "que" il y a 10 ans (16 en 2023)

Mais que ça revienne à l'Afrique du Sud.... Si c'est pas merveilleux... avec leurs stades vieillots , leurs antécédents de 1995 (tricherie, corruption, dopage, empoissonnement), le contexte politique et sociale qui (certes n’est plus le même qu'en 1995)  est toujours aussi exécrable.....

Le summum c’est que leurs trompettes vuvuzela de malheur soient autorisés.

C'est pas définitif mais l'AFS a pris un léger avantage

Attendons le 15 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Othismos

avatar

Messages : 2993
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 38
Localisation : Paris V

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 12:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE PROFESSIONNALISME

(pour info, ces 0.5 points de perdus connement, c'est 50% de l'écart entre AfDS et France.)


Dernière édition par Othismos le Mar 31 Oct - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 15:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est serré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 15:43

La recommandation de World Rugby donne un avantage à l’Afrique du Sud. Mais tout n’est pas encore perdu. Voilà quatre raisons d’espérer un verdict favorable le 15 novembre.





Parce qu’il y a un vote souverain

Même si elle a, pour l’instant, toujours été suivie des faits, la recommandation de World Rugby ne constitue qu’un avis consultatif. Le verdict ne tombera que le 15 novembre, à Londres lors du vote du Conseil de la Fédération internationale. Vingt-et-une entités trancheront ce jour-là, pour un total de 39 voix. Les dix pays «majeurs» de la planète rugby disposent chacun de trois voix à répartir, en exclusivité sur un dossier ou en répartition entre les trois candidatures. Les trois pays candidats ne pouvant pas voter, il reste donc 21 votes à attribuer répartis entre sept votants (Angleterre, Argentine, Australie, Écosse, pays de Galles, Italie, Nouvelle-Zélande). Quatre pays dits «mineurs» disposent d’une voix chacun (Canada, États-Unis, Géorgie, Roumanie). Enfin, les six confédérations mondiales disposent de deux voix chacune (Afrique, Océanie, Europe, Amérique du nord, Amérique du sud, Asie). Tout comme le Japon, organisateur de la Coupe du monde 2019. Au total, ce sont donc 39 voix qui seront réparties entre les trois dossiers. Si une majorité absolue se dégage dès le premier tour (20 voix), le pays élu décroche l’organisation du Mondial 2023. Si aucun des trois candidats n’obtient la majorité des votes, les deux qui arriveront en tête basculeront vers un second tour où 42 voix seront à répartir entre les deux dossiers restant (les 39 voix du premier tour, ainsi que les trois dévolues au pays éliminé au premier tour).

Quelle est la tendance actuelle ? Difficile à dire. Le travail de terrain mené par Bernard Laporte et Claude Atcher devrait leur avoir assuré les voix de l’Ecosse (2), des confédérations Europe, Amérique du sud, Asie, Afrique (4 x 2), ainsi que celles de la Roumanie et de la Géorgie (2 x 1). Soit douze voix. L’Italie, qui hésitait entre la France et l’Irlande, devrait désormais s’ajouter. 12 plus 3 qui font 15. Reste à savoir ce que vont décider la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre, les Etats-Unis, le Canada et la confédération de l’Amérique du nord qui avaient promis leurs votes à l’Irlande. Ces dix voix là feront pencher la balance. Donc rien n’est perdu.

Parce que l’argument économique

Les bénéfices de la Coupe du monde font vivre World Rugby (94% de ses revenus), donc toutes les fédérations, pendant quatre ans. Or, l’édition 2019, confiée au Japon, s’annonce déjà tristounette de ce côté-là. Comme prévu. Si l’Angleterre avait généré 358 millions d’euros en 2015, les organisateurs nippons n’attendent «que» 266 M€ de bénéfices. En garantissant 400 M€ de revenus, soit plus que le record anglais, la France dispose d’un atout de poids. Elle a d’ailleurs obtenu la meilleure note sur ce critère : 28,44 contre 26,69 à l’Afrique du Sud et l’Irlande. Ce qui ne laisse pas insensible les plus petites fédérations et confédérations…

Parce que l’alternance Europe-reste du monde

Ce critère économique engendre une règle tacite : une édition de la Coupe du monde pour gagner de l’argent (donc en Europe), une autre pour promouvoir le rugby dans d’autres zones du monde. Ainsi la Nouvelle-Zélande en 2011 et le Japon en 2019. Et, c’est la tendance, un Mondial 2027 organisé par l’Argentine ou un duo Etats-Unis-Canada. Ce qui veut dire qu’il faudra attendre 2031 pour que la compétition revienne en Europe. Seize ans après le Mondial anglais ! En organisant deux éditions consécutives hors Europe, World Rugby prendrait un gros risque financier. Sauf à briser cette alternance et à confier l’édition 2027 à une nation européenne.

Parce que l’insécurité en Afrique du Sud

Que l’Afrique du Sud arrive en tête dans la catégorie regroupant les transports, les hôtels mais aussi et surtout la sécurité, apparaît curieux. L’insécurité règne dans les rues des villes sud-africaines et de nombreux témoignages de journalistes lors de la tournée du XV de France en juin dernier ont fait état de racket… effectué par des policiers ! Ainsi Pierre Mignoni, l’entraîneur des Barbarians français, s’est vu, au volant de sa voiture, prié de suivre deux motards afin de retirer, à leur profit, de l’argent à un distributeur de billets. Voilà pour l’anecdote. Mais les chiffres de la criminalité ne prêtent pas, eux, à sourire. Selon les statistiques publiées par le ministre de la Police sud-africain, plus de 50 personnes sont assassinées chaque jour en Afrique du Sud. Des chiffres qui, après quelques années d’amélioration, sont repartis à la hausse sans discontinuer depuis 2011.



sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 31 Oct - 17:28

Le rapport de recommandation pour la désignation de la Coupe du monde 2023, publié mardi midi, compile différents critères, dans un barème de notation délivré par les observateurs de World Rugby. Si la France devance l'Afrique du Sud notamment sur le thème des aspects commerciaux et marketings (35% de la note finale, le coefficient le plus fort), elle est distancée à propos des enceintes, des infrastructures, des villes hôtes (qui représentent en cumulé 50% de la note World Rugby). Revue de détails des points chauds et de l'atout majeur conservé par la France, avant le vote le 15 novembre.


La cohabitation problématique avec le foot

Point majeur qui minore la candidature de la France, selon le poids des critères de World Rugby : le calendrier mêlé de la Coupe du monde et des compétitions de football. Des neuf enceintes, seule une n'a pas de club résident (en 2023, elles seront peut-être deux avec l'abandon de la Beaujoire par le FC Nantes). Aucune ville concernée ne s'est engagée à laisser les stades à disposition exclusive des rugbymen, sur une période (septembre et octobre) où se jouent la Ligue 1 et éventuellement des matches de coupes d'Europe. Un écueil sur la route de 2023, d'autant que le comité d'évaluation regrette que «certaines villes (Bordeaux, Lille Métropole, Lyon, Nice, Saint-Denis) aient conditionné leur accord à celui d'un vote favorable de leur conseil municipal».




Un éloignement des camps de base potentiellement préjudiciable

World Rugby aimerait que les équipes ne passent pas trop de temps dans les transports les jours de matches, moins de trente minutes si possible. Problème : les camps de base proposés pourraient être trop éloignés des stades pour cela ; mais pas assez pour justifier d'une mise au vert à proximité dès la veille. Et c'est dans cet intervalle (plus de trente minutes et moins deux heures) que la France prend un coup de règle sur les doigts.




La judiciarisation de l'antidopage vue comme un «risque»

Autre point d'achoppement pour l'instance : la législation antidopage en France. Dans son rapport, World Rugby précise que sont considérées comme «infractions pénales, au regard de la loi française, l'utilisation, la détention ou la vente de narcotiques ou de produits illégaux, et peuvent entraîner des poursuites judiciaires». Ajoutant que cela constitue «des éléments de risque».

Ces « risques » judiciaires, dans le langage de l'instance, concernent l'inquiétude de voir une équipe poursuivie si l'un de ses joueurs se fait pincer. En dépit d'une déclaration rassurante du comité de candidature français, et en l'absence d'éléments fournis par le gouvernement français, World Rugby considère que ce flou «pourrait poser un risque pour le tournoi et les équipes participantes».


L'aspect médical, pas assez spécialisé

L'un des autres points importants et handicapants de la candidature française, selon les critères de World Rugby, réside dans le manque de bons praticiens connaisseurs du rugby dans les structures médicales à proximité des stades et des camps de base. En clair, si l'organisation veille à la présence de personnels médicaux rompus aux grands événements, World Rugby regrette que ce ne soit pas, en l'état, «des médecins et spécialistes du rugby qui soient nommément prévus» aux stades et dans les régions concernées.


Des officiels pas assez expérimentés ?

Dans sa proposition pour l'organisation des matches, la France envisage de solliciter des arbitres de deuxième et troisième divisions mondiales pour compléter les effectifs des officiels présents. Face à cette «noble proposition», World Rugby demeure tout de même circonspecte et «demande l'assurance que la norme d'arbitrage de la Coupe du monde ne sera pas compromise».


Des terrains pas assez grands

Neuf stades sont proposés par la candidature française, mais même si la plupart de ces enceintes ont fait leurs preuves durant l'Euro 2016, «la France est légèrement moins bien notée que l'Afrique du Sud, à cause d'un manque de clarification sur les dimensions des terrains qui pourraient influencer le confort des joueurs».


Pas assez d'hôtels... à Saint-Etienne

Aux yeux de World Rugby, la relative faiblesse de l'offre hôtelière à Saint-Etienne apparaît comme un point négatif. «Le projet de candidature englobe Lyon et Saint-Etienne en tant qu'offre d'hébergement unifiée. Le temps de déplacement pour cela est raisonnable mais pas idéal», précise l'instance avant de conclure : «Cela a eu un impact sur le score (de la France)».


Mais le business, atout majeur

Mais la France conserve un avantage non négligeable. Si elles ne sont pas décisives dans la note finale de World Rugby (35%), les projections financières et marketings, favorables à la candidature française, peuvent néanmoins peser plus lourd dans les votes du 15 novembre que dans le rapport.

Les perspectives attrayantes des droits commerciaux français, jugées bien supérieures à celles des concurrents sud-africains, sont un argument de poids, lorsqu'il s'agit de jauger l'organisation d'un Coupe du monde. World Rugby tire l'essentiel de ses revenus de la compétition organisée tous les quatre ans : les bénéfices sonnants et trébuchants tirés de droits bien négociés pourraient, au sein de l'instance, être plus convaincants que les dimensions des terrains. Bernard Laporte l'a d'ailleurs noté peu après la publication du rapport : «Cette première place conforte notre stratégie, qui est de sécuriser des ressources financières record (40% de plus qu'en 2015), nécessaires au développement du rugby mondial.»



lequipe.fr


Certaines recommandations me paraissent vraiment à la limite
Largeur des terrains, nombres d'hôtels à moins de 30 minutes, etc etc
ca pue le lobbying anglo-saxon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Sam 4 Nov - 9:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réponse de Laporte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Sam 4 Nov - 16:40

Dans nos colonnes, le président de la FFR avait sévèrement remis en question le rapport de World Rugby faisant de l’Afrique du Sud son favori à l’organisation du Mondial 2023. L’instance internationale a répondu de manière cinglante. Le bras de fer est entamé.





Le président de la Fédération française de rugby voulait lancer la contre-attaque. Montrer «notre sentiment de révolte», résumait un proche du dossier français. L’opération a réussi. World Rugby, par communiqué, a répondu aux interrogations et aux critiques de Bernard Laporte suite aux recommandations de la Fédération internationale plaçant l’Afrique du Sud en tête devant la France pour l’attribution de la Coupe du monde 2023.

Les propos du patron du rugby français étaient sans équivoque «mensonge» quant au processus suivi, «incohérences» de la notation, en particulier concernant les stades, la qualité de l’hôtellerie et la sécurité, «négligence» ou encore «amateurisme». Une attaque en règle pour une réponse cinglante – mais non argumentée, le communiqué ne rentre pas dans les détails par rapport aux critiques précises émises dans l’interview accordée au Figaro par Bernard Laporte - de World Rugby, qui «se déclare préoccupé par les commentaires émis par les candidats à propos du processus de sélection de la fédération hôte et de la recommandation pour la Coupe du monde de rugby 2023, en particulier ceux attribués à la Fédération Française de Rugby».


«Une recommandation claire, complète et objective à considérer»

On savait que les relations entre Bill Beaumont, le président anglais de l’instance suprême du rugby mondial, et les dirigeants de la FFR n’étaient pas au beau fixe. Elles viennent de virer au franchement glacial puisque le communiqué n’y va pas par quatre chemins. «Même si des réactions de déception et de forte émotion peuvent se comprendre, après l’annonce d’une recommandation, ces commentaires sont à la fois dénués de fondement et erronés.» Ajoutant, plus loin, que «le Conseil de World Rugby dispose d’une recommandation claire, complète et objective à considérer».

World Rugby s’attache cependant à répondre à un point. Dans l’entretien au Figaro, Bernard Laporte remettait clairement en cause le caractère neutre et indépendant de l’étude menant aux recommandations. «Ce qui me gêne, c’est que le processus a été dévoyé, vicié. World Rugby nous avait dit que deux sociétés extérieures et indépendantes seraient mandatées pour mener l’audit. Il n’y en a eu qu’une, dont ils n’ont pratiquement pas tenu compte des conclusions. Au final, 80% du rapport a été fait par des salariés de World Rugby. Déjà, je n’aime pas qu’on me mente !»

Côté français, la stratégie du va-tout

Une accusation que la Fédération internationale réfute, sans plus de précision. «World Rugby a mis en place un processus de sélection de la fédération hôte transparent, objectif, professionnel et robuste. L’évaluation technique exhaustive a été effectuée par une équipe de World Rugby et des tiers experts, indépendamment examinée par le groupe The Sports Consultancy, sur la base de critères de notation.» Curieux cependant puisque deux cabinets d’audit extérieurs étaient prévus, la FFR assurant que le verdict du second n’a finalement pas été pris en considération.

Face aux critiques françaises - qui s’ajoutent à celle de la candidature irlandaise, qui, la première, a écrit à Bill Beaumont pour s’étonner de ses conclusions – Wolrd Rugby annonce qu’elle n’en restera pas là. «Nous aborderons ce sujet de préoccupation avec la FFR.» Pas de quoi provoquer une marche arrière côté français. La stratégie est limpide. Jouer le vote des fédérations et confédérations - «vote souverain», insiste Laporte – contre le diktat des technocrates de World Rugby qui voudraient imposer leur choix. En choisissant l’attaque, le président de la FFR joue son va-tout. Mais il n’a plus rien à perdre. Et il n’est pas à exclure que cet appel soit entendu, le 15 novembre à Londres, jour du vote.

Selon les dirigeants de la candidature française, plusieurs présidents les ont assurés de leur soutien. A moins que la pression - les menaces ? - que World Rugby ne manquera pas de mettre d’ici la réunion des Boards des 21 fédérations et confédérations votantes pour décider de leur choix final ne poussent certains à renoncer à aller contre l’omnipotente instance faitière. Verdict le 15 novembre. D’ici là, le bras de fer a férocement débuté.



La réponse de la réponse à la réponse ...
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanstade

avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Ven 10 Nov - 23:33

Pour ma part je pense que l'Afrique du Sud va gagner car celui qui est derrière tout ça c'est Augustine Pichot.
Et je pense qu'il fait cela pour partir en guerre contre les pays de l'hémisphère nord qui sont en train de détruire le rugby mondial avec nos clubs ultra riche et qui achète pleine de joueur étrangers à coute de milliers d'euros.
Et cela commence sérieusement à énerver l'Afrique du Sud, l'Australie, la Nouvelle Zélande et l'argentine qui n'ont pas la même puissance financière. Donc en choisissant l'Afrique du Sud elle annonce à l'hémisphère nord d'arrête avec votre top 14 et premièreship anglais qui achète tout les joueurs. L'argent de cette coupe du monde va surtout revenir à l'hemisphere Sud. Déjà quand on voit le sort des iles Fidji, Samoa ou tonga au bord de la faillite y a de quoi être énerver.
Et j'avais lu quelque part sur Pichot que c'est deux prochain objectif c'est d'harmoniser le calendrier mondial et partir en guerre contre les club anglais et français.
Et je trouve qu'il a raison le rugby dans tout les pays du monde devrait être gérér par les fédérations pas pas des ligues de club comme la LNR qui va détruire le rugby comme la premier league anglaise de foot qui a détruit l'équipe nationale anglaise car trop riche et trop d'étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 7643
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Sam 11 Nov - 11:49

Le premier objectif de Pichot, c'est de remplacer Beaumont à la tête de World rugby, ambition tout à fait respectable et légitime.
Quant au sort des Fidji, Samoa ou Tonga, ils n'existent rubystiquement que grâce aux clubs néo-z, anglais ou français qui emploient (bien mieux qu'ils ne pourraient le faire) et font progresser leurs joueurs de sélection nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 13:15

COUPE DU MONDE - Ce mercredi à 14 heures au Royal Garden Hôtel de Londres, World Rugby par l’intermédiaire de son président Bill Beamont a désigné la France comme pays hôte de la Coupe du monde 2023. La décision à peine communiquée a déclenché une immense joie dans le camp français.

Officiel

même si le projet d'organisation a été initié par Camou, c'est une victoire pour Laporte et son clan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 7643
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 13:19

LE PRESIDENT a écrit:
COUPE DU MONDE - Ce mercredi à 14 heures au Royal Garden Hôtel de Londres, World Rugby par l’intermédiaire de son président Bill Beamont a désigné la France comme pays hôte de la Coupe du monde 2023. La décision à peine communiquée a déclenché une immense joie dans le camp français.

Officiel

même si le projet d'organisation a été initié par Camou, c'est une victoire pour Laporte et son clan
il en a peut-être parlé autour d'un pot, mais je n'ai pas souvenir d'une fédé en ordre de marche sur ce projet mobilisateur pou le rugby français. En revanche, la pantalonnade du "grand stade" avec l 'argent des autres.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoppy

avatar

Messages : 2270
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 13:22

loubiere a écrit:
LE PRESIDENT a écrit:
COUPE DU MONDE - Ce mercredi à 14 heures au Royal Garden Hôtel de Londres, World Rugby par l’intermédiaire de son président Bill Beamont a désigné la France comme pays hôte de la Coupe du monde 2023. La décision à peine communiquée a déclenché une immense joie dans le camp français.

Officiel

même si le projet d'organisation a été initié par Camou, c'est une victoire pour Laporte et son clan
il en a peut-être parlé autour d'un pot, mais je n'ai pas souvenir d'une fédé en ordre de marche sur ce projet mobilisateur pou le rugby français. En revanche, la pantalonnade du "grand stade" avec l 'argent des autres.............
Bernie va pouvoir parader. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHX8lepetitsudiste

avatar

Messages : 1573
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 13:29

Mercredi 1er Novembre 2017 :
Jurie Roux, président de la Fédération sud-africaine de rugby (SAR), ont appelé au retrait pur et simple des candidatures française et irlandaise.

«Espérons que la France et l'Irlande, comme nous l'aurions fait, auront l'élégance de se retirer»


Et c’est qui qui l'a dans l'os ?? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanstade

avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 14:37

C'est fait c'est gagné on a la coupe du monde de rugby 2023.
Je pensait que c'était cuit et que l'AFS aller gagner.
Beau travail Laporte et ces equipes.
Bon maintenant tu casse la gueule de Paul Goze et de sa LNR et tu reprend le pouvoir sur les club du TOP 14 pour enfin gagner cette coupe du monde.
Car avec tout ces petits jeunes vu lors des trois derniers match en baba et France y a du potentiel mais il faut les faire jouer pas acheter que des etrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 7643
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mer 15 Nov - 15:05

PHX8lepetitsudiste a écrit:
Mercredi 1er Novembre 2017 :
Jurie Roux, président de la Fédération sud-africaine de rugby (SAR), ont appelé au retrait pur et simple des candidatures française et irlandaise.

«Espérons que la France et l'Irlande, comme nous l'aurions fait, auront l'élégance de se retirer»


Et c’est qui qui l'a dans l'os ?? Very Happy
Beau jouer le Jurie  Roux. Tweet 20 minutes après l'attribution: "World Rugby a conduit un processus exhaustif et transparent pendant quinze mois pour identifier la meilleure nation. Ce processus est devenu totalement opaque ces deux dernières semaines". rien que pour cette attitude, il ne méritait nullement de l'avoir.
Sera-t-il présent pour le match de samedi soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toussaint



Messages : 270
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 31
Localisation : Paris 19

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Jeu 16 Nov - 11:12

loubiere a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Mercredi 1er Novembre 2017 :
Jurie Roux, président de la Fédération sud-africaine de rugby (SAR), ont appelé au retrait pur et simple des candidatures française et irlandaise.

«Espérons que la France et l'Irlande, comme nous l'aurions fait, auront l'élégance de se retirer»


Et c’est qui qui l'a dans l'os ?? Very Happy
Beau jouer le Jurie  Roux. Tweet 20 minutes après l'attribution: "World Rugby a conduit un processus exhaustif et transparent pendant quinze mois pour identifier la meilleure nation. Ce processus est devenu totalement opaque ces deux dernières semaines". rien que pour cette attitude, il ne méritait nullement de l'avoir.
Sera-t-il présent pour le match de samedi soir?


C'est vrai que Bernie a été particulièrement classe à l'annonce de la recommandation de World Rugby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

avatar

Messages : 7643
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Jeu 16 Nov - 11:16

Toussaint a écrit:
loubiere a écrit:
PHX8lepetitsudiste a écrit:
Mercredi 1er Novembre 2017 :
Jurie Roux, président de la Fédération sud-africaine de rugby (SAR), ont appelé au retrait pur et simple des candidatures française et irlandaise.

«Espérons que la France et l'Irlande, comme nous l'aurions fait, auront l'élégance de se retirer»


Et c’est qui qui l'a dans l'os ?? Very Happy
Beau jouer le Jurie  Roux. Tweet 20 minutes après l'attribution: "World Rugby a conduit un processus exhaustif et transparent pendant quinze mois pour identifier la meilleure nation. Ce processus est devenu totalement opaque ces deux dernières semaines". rien que pour cette attitude, il ne méritait nullement de l'avoir.
Sera-t-il présent pour le match de samedi soir?


C'est vrai que Bernie a été particulièrement classe à l'annonce de la recommandation de World Rugby
Et il a eu raison ,la preuve.
1/ seule la victoire est belle
2/ un match se termine quand l'arbitre a sifflé. On se bat avec ses armes jusqu'au bout. En revanche, quand c'est fini, c'est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 15 Mai - 18:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au passage, il me semble que Atcher va encore palper un peu plus de 200 K€ / an
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

avatar

Messages : 3478
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   Mar 12 Juin - 13:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupe du Monde 2023   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupe du Monde 2023
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coupe du Monde 2009 - Budapest
» COUPE DU MONDE - Tirage au sort (4 décembre 2009)
» coupe du monde à chamonix
» Coupe du Monde 2019
» Coupe du monde cadette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby International-
Sauter vers: