AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 XV féminin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptySam 6 Juil - 20:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Elle l'ont fait ! Les Françaises ont réédité l'exploit de battre la meilleure équipe du monde, la Nouvelle-Zélande, quintuple championne du monde, lors du Super Series de San Diego (25-16), trois essais à un. En novembre dernier, elles avaient déjà fait tomber les Black Ferns au bout d'un match historique (30-27) à Grenoble.


Une première période de rêve

Quatre jours seulement après leur défaite nette face au Canada (19-36), les Tricolores se sont métamorphosées. D'une équipe empruntée et peu sûre d'elle, les Bleues sont passé en mode combattantes pendant quatre-vingts minutes. Très entreprenantes, elles ont rapidement creusé l'écart au score. Grâce à un essai de Caroline Boujard d'abord, à la conclusion d'une action d'école où les trois-quarts françaises ont fait vivre le ballon jusqu'à l'aile (5e). Puis, sur une pénalité de Jessy Trémoulière qui a heurtée le poteau, Maëlle Filopon s'est montré la plus prompte à la réception pour inscrire le deuxième essai bleu devant une défense néo-zélandaise apathique (15e).





Le réveil des Black Ferns en fin de première période a coûté un carton jaune aux Bleues, infligé à Audrey Forlani (32e). Plus rapides, les Néo-Zélandaises ont imposé leur rythme mais la défense tricolore a tenu bon pour virer largement en tête à la pause (18-6). Et au retour des vestiaires, si l'on peut appeler ainsi les tentes qui jouxtent la pelouse de Chula Vista, les Bleues n'ont pas levé le pied.



La blessure de Filopon, seule ombre au tableau

Infatigables en défense et volontaires en attaque, elles sont même allé chercher un troisième essai avec panache : sur une touche non-trouvée par la capitaine néo-zélandaise Kendra Cocksedge, Pignot a superbement percé le long de la ligne avant de transmettre à une Trémoulière lancée plein fer vers l'en-but (60e).



L'indiscipline des Bleues a failli coûter cher en fin de match. Sanctionnée de deux cartons jaunes pour Bourdon (72e) et Hermet (73e), et même d'un essai de pénalité (73e), le France a vu les Black Ferns revenir à neuf points. Mais le bon travail du banc tricolore a assuré ce succès historique. Le seul vrai point négatif de cette rencontre est la sortie sur blessure de la centre des Bleues, Maëlle Filopon, touchée au genou droit sur un changement d'appui (68e).



La victoire française contre la Nouvelle-Zélande va relancer l'équipe d'Annick Hayraud au classement de ce Super Series. Mais l'objectif clair des Bleues lors de ce tournoi de San Diego, c'est de se préparer au niveau qui les attendra lors de la Coupe du monde 2021 en Nouvelle-Zélande. La performance de ce samedi ne pourrait constituer meilleur entraînement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 8:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 10:34

3 CJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 14:12

WOMEN'S RUGBY SUPER SERIES -





Laver l’affront du Canada ? C’est désormais chose faite. Pourtant, ce n’était ni plus ni moins que l’ogre néo-zélandais qui se dressait devant les Bleues de France. Pourtant, grâce à une défense imperméable, l’expression "impossible n’est pas français(e)" a pris tous son sens. Jessy Trémoulière et toute sa bande ont cueilli la fougère argentée.




Le mur bleu

Ce samedi après-midi sur la pelouse desséchée de San Diego, les Bleues ont tout simplement écœuré leurs homologues néo-zélandaises. Toujours en rang, jamais seules, les partenaires de Gaëlle Hermet ont livré une partie colossale dans le secteur défensif, que ce soit collectivement ou individuellement. Symbole de cette équipe au courage fabuleux, la capitaine tricolore n’a cessé de s’employer pour repousser les assauts adverses. Plaqueuse infatigable, travailleuse de l’ombre et cheffe de meute exemplaire, la Toulousaine a rendu une copie sans faute. Soutenue dans les taches obscures par Coumba Diallo et Madoussou Fall, fidèles combattantes, elle a parfaitement mené sa barque et emmené dans son sillage une équipe de France retrouvée. Malgré un déficit de puissance, les protégées d’Annick Hayraud ont fait plus que résister, elles ont montré que l’abnégation et la solidarité valent plus que les kilos sur la balance.

La manager française était fière de ses troupes quelques minutes après le coup de sifflet final : "Physiquement, ce sont des filles beaucoup plus gaillardes que nous. L’idée c’était d’aller les chercher bas pour les faire tomber rapidement. Ça a plutôt bien marché, en plus nous avons été capables de d’aller leur gratter quelques ballons, notamment en première mi-temps. C’est quelque chose de très bien." Une technique de plaquage efficace qui a permis aux Tricolores de contrecarrer les plans kiwis quatre-vingts minutes durant. Tout un match ou les Black Ferns n’auront jamais fait sauter le verrou bleu, toute une rencontre ou l’en-but français resta inviolé. Seul un essai de pénalité venait garnir le tableau d’affichage d’une équipe néo-zélandaise dépassée.

La guerre des rucks

Si les Bleues ont impressionné en défense, que dire de leur prestation dans les zones de rucks. Les femmes en noir ont éprouvé tout le mal du monde à sortir de ces zones les bras français, et particulièrement ceux de Lise Arricastre. La Béarnaise ne s’est pas économisée tout au long de la rencontre. D’abord à la 25e minute, elle venait annihiler toute velléité offensive adverse grâce à un contre ruck dont elle a le secret. Rebelote douze minutes plus tard, même résultat, pénalité pour les Bleues.

Une performance impressionnante qui n’a rien d’anodin, Annick Hayraud s’explique concernant une composante du jeu travaillée en préambule de la rencontre : "On savait que si on avait cette capacité à nettoyer les joueuses dans ces zones-là, on allait récupérer des ballons. Étant donné qu’elles se couchent systématiquement dessus, les situations deviennent rapidement injouables. En procédant de la sorte, c’était très bien." Exemple type d’un défi relevé haut la main, Caroline Boujard. Auteure, elle aussi d’un contre ruck plein d’autorité à la cinquantième minute, elle rattrapait à elle toute seule une situation très favorable pour les Blacks. Un dévouement incroyable pour des joueuses qui trois jours plus tôt, étaient défaites par le Canada (36-19). "Faire la guerre" n’a rien d’un euphémisme dans le monde de l’ovalie, et les Bleues de France l’ont bien compris ce samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyDim 7 Juil - 14:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyLun 8 Juil - 15:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyMar 9 Juil - 13:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyMar 9 Juil - 16:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyMer 10 Juil - 10:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyMer 10 Juil - 14:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyMer 10 Juil - 16:43

WOMEN'S RUGBY SUPER SERIES - A quelques heures du troisième match des Bleues au Super Series de San Diego face à l’Angleterre, Pauline Bourdon s’est confiée. La demi de mêlée tricolore évoque les forces françaises et analyse une stratégie anglaise millimétrée.




Rugbyrama : Vous vous apprêtez à affronter le XV de la Rose dans quelques heures, comment aborder un tel rendez-vous ?

Pauline Bourdon : Il va falloir réaliser la même performance que contre les Blacks voire même plus car pour moi, les Anglaises sont plus fortes que les Blacks aujourd’hui. On a une revanche à prendre par rapport au match du dernier Tournoi des Six Nations. Ça reste un rival important et les rencontrer une nouvelle fois ne peut nous apporter que du positif. Il faut prendre les choses par le bon bout si on ne veut pas se faire surprendre encore une fois comme ce fût le cas face au Canada.



Quel sera l’atout principal pour faire tomber ces Anglaises ?

P.B. : L’état d’esprit se doit d’être irréprochable si on ne veut pas prendre des fusées tout l’après-midi et s’embêter fortement. Il faut qu’on reste sur la même stratégie que celle face aux néo-zélandaises, beaucoup les déplacer au pied et être présentes dans le combat et l’agressivité sinon ça va être très compliqué. Il faut mettre beaucoup de vitesse et ne pas les laisser jouer. Il faudra monter systématiquement en défense et les presser.



Une guerre du milieu du terrain se profile ce mercredi soir…

P.B. : En effet, elles arrivent souvent en bloc dans la zone 10-12, il faut essayer de couper cette cellule. Elles ont jeu très stéréotypé, elles savent exactement là où elles vont jouer, si on détruit ces cellules elles sont rapidement en difficulté derrière. Leur jeu est programmé et si on détruit quelque chose dans leur projet elles sont perdues. Leur jeu est beaucoup plus structuré que les Blacks, elles ont des joueuses qui, individuellement, peuvent te faire du mal comme Emily Scarratt au milieu du terrain qui peut te tuer un match en une action. Il faut vraiment se méfier de tout et bien préparer ce match car on risque de tomber de très haut sinon.



Le but est-il d’emballer la rencontre pour faire déjouer cette imposante machine britannique ?

P.B. : Physiquement, nous sommes prêtes. Si on arrive à tenir les séquences longues de 30 à 40 secondes et à mettre beaucoup de vitesse et de rythme, il sera difficile pour elles de se déplacer car elles sont plus lourdes. Elles renvoient beaucoup les ballons, il faudra être prêtes sur le fond du terrain pour relancer. Dans ce secteur-là, Jessy Trémoulière nous apporte beaucoup. Même sur le terrain, c’est une fille qui nous apporte énormément, elle replace tout le monde, c’est toujours agréable d’avoir une joueuse comme elle dans son équipe. Elle nous fait du bien grâce à son jeu au pied et il va falloir qu’elle le fasse encore face à l’Angleterre car ça nous fait souffler et ça nous permet de jouer dans l’avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 8:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 8:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 8:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 8:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 10:27

WOMEN'S RUGBY SUPER SERIES - Déçue à l’issue de la défaite de ses protégées face à l’Angleterre (20-18), la manager des Bleues Annick Hayraud est revenue sur la belle première mi-temps des Tricolores, la fin de match délicate et un arbitrage discutable.




Midi Olympique : La déception est-elle immense après pareil dénouement ?


Annick Hayraud : Je suis déçue car c’est un match à notre portée et on ne marque pas de points en deuxième mi-temps. On a une ou deux opportunités et on ne les met pas au fond, on est forcément déçues. Mais franchement on se dit qu’on est proches, on est sur la bonne voie.

Est-ce rageant après une telle débauche d’énergie de la part des filles ?

A.H. : Oui mais encore une fois, je crois qu’on est vraiment dans notre projet. Elles sont aussi là pour apprendre et travailler. Ce genre de match va nous rendre plus fortes à l’avenir, j’en suis persuadée. Ça nous montre qu’il faut travailler encore plus pour battre ces nations et pas juste de temps en temps.

En première mi-temps, vous avez su repousser les assauts incessants des Anglaises.

A.H. : Tout à fait, je pense que stratégiquement on a bien fait ce qui était prévu. On s’est servi du jeu au pied en raison du vent, on montait bien, on faisait des bonnes chasses et c’était plutôt intéressant. Après, il y a aussi beaucoup de fautes, ça fait partie du jeu mais il faut qu’on arrive à davantage se discipliner.

Vous êtes-vous fatiguées à défendre notamment dans cette zone du milieu du terrain et dans les rucks ?

A.H. : En première mi-temps, on a cherché à gratter quelques ballons dans les rucks mais à un moment, il ne fallait plus sortir de notre ligne car à part se faire pénaliser, ça ne servait à rien. L’idée était de circuler beaucoup plus vite pour aller se replacer en défense et les agresser par la suite.

La dimension physique a-t-elle été déterminante ?

A.H. : Autant en début de match, je crois qu’on rate trois ou quatre plaquages et on perdait tous nos duels. Autant je pense qu’on a été capables de rivaliser par la suite. Mais je dirais plutôt qu’on n’a pas été récompensées. Je vais revoir le match à la vidéo, mais il me semble que certaines fois, on aurait dû être récompensées. Elles ont un peu triché et nous avons été piégées. En mêlée fermée bien-sûr et sur certaines actions on n’est pas récompensées par rapport à l’effort qu’on produit et aux attitudes. Il faut qu’on travaille encore plus dur.

Dans une fin de match telle que celle-là, l’aspect mental entre-t-il en compte ?

A.H. : Bien-sûr car plus nous serons prêtes physiquement, plus on aura la capacité à garder la tête froide. On aura une capacité d’analyse qui nous évitera les quelques mauvais choix qu’on a pu faire.

Les nombreuses blessures commencent à se faire ressentir.

A.H. : Malheureusement, ça fait partie du jeu. On est hyper tristes pour toutes ces joueuses, je pense que Gabrielle (Vernier) va pouvoir reprendre pour le dernier match. Je pense que la force d’une équipe c’est sa capacité à s’adapter, on va faire en sorte de s’adapter et de mettre une équipe compétitive pour ce dernier match. Il est clair que nous allons chercher notre deuxième victoire dans ce tournoi.

Maintenant, vite se remobiliser pour le denier match face aux USA ?

A.H. : C’est ce que je leur ai dit, mais surtout, il faut qu’elles soient fières de ce qu’elles ont accompli. En termes de résultat oui on n’a pas validé car on a perdu. Mais en termes de production face à cette équipe anglaise, je crois qu’on est dans le vrai. Je crois qu’il faut se servir de ces matches-là pour comprendre ce qu’il nous manque. On se rapproche d’elles, pendant le Tournoi on a pris 40 points. Aujourd’hui on perd de deux points et que ça tient à peu de choses, on s’en rapproche très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 13:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyJeu 11 Juil - 16:47

Devant pendant 73 minutes, les Tricolores s’inclinent face à l’Angleterre lors de la 4ème journée des Super Series et peuvent nourrir des regrets.

A l’image de leur début de match contre la Nouvelle Zélande, les Bleues ouvrent le score après une magnifique passe au pied pour Cyrielle Banet. Début de match parfait pour les Françaises ! Piquées au vif, les filles de la Rose mettent la main sur le ballon et imposent de longues séquences à la défense française qui plie mais ne rompt pas sur une première alerte. A peine repoussées, les Anglaises reviennent au score grâce à la vitesse de Smith.

Sereines en conquête, les Françaises reprennent l’avantage après une mêlée astucieusement désaxée pour un petit côté parfaitement joué par Gaëlle Hermet pour Caroline Boujard. L’ailière montpelliéraine fait parler la poudre et file en terre promise. Les Bleues font preuve de réalisme et chaque visite dans le camp adverse est synonyme de point à l’image de ces deux pénalités de Jessy Trémoulière sanctionnant l’indiscipline du XV de la Rose. A la pause, les coéquipières de Gaëlle Hermet mènent 18-5.

A la reprise et contre le vent, les Françaises subissent les assauts anglais et après deux fautes techniques tricolores, Scarratt permet à l’Angleterre d’inscrire son deuxième essai. A l’heure de jeu, les vagues blanches s’essoufflent sur la défense tricolore, impériale devant sa ligne. Dignes de leur surnom, les Bleues, affamées, profitent de chaque occasion pour porter le danger aux quatre coins du terrain.

Mais à dix minutes du terme, les Anglaises trouvent à nouveau la faille avec une nouvelle diagonale pour la même Scarratt. La centre anglaise, au four et au moulin, inscrit même une pénalité qui permet au XV de la Rose de passer devant pour la première fois du match. Privées de ballon en deuxième période, les Bleues s’inclinent de deux points mais peuvent sortir la tête haute après un long combat.





FICHE TECHNIQUE

Mercredi 10 juillet 2019 à Chula Vista (Elite Athlete Training Center), Angleterre bat France 20-18 (mi-temps : 5-18)

Arbitre : Amy Perrett (Aus)

France : 2 essais Banet (2), Boujard (23), 1 transformation Trémoulière (24), 2 pénalités Trémoulière (36, 40)

Angleterre : 3 essais Smith (10), Scarratt (50, 69), 1 transformation Scarratt (70), 1 pénalité Scarratt (73)

FRANCE : Trémoulière – Boujard, Pignot (Peyronnet, 54), Cabalou, Banet (M. Ménager, 56) – (o) Imart, (m) Bourdon (Sansus, 73) – Hermet (cap), Diallo, Cazorla (Berthoumieu, 62) – Forlani, Ferer (Fall, 62) – Joyeux (Thomas, 62), Touye (Sochat, 73), Deshayes

ANGLETERRE : McKenna – Thompson, Scarratt, Reed (E. Scott, 66), Smith (Wood, 66) – (o) Harrison, (m) Riley – Hunter (cap), Packer (Beckett, 66), Cleall – A. Scott, O’Donnell (Aldcroft, 63) – Bern (Botterman, 52), Kerr (Davies, 47), Cornborough (Perry, 47)





PROGRAMME ET RÉSULTATS

Angleterre – USA : 35-5
Canada – Nouvelle Zélande : 20-35
France – Canada : 19-36
Nouvelle Zélande – USA : 33-0
France – Nouvelle Zélande 25-16
Canada – Angleterre : 17-19
Angleterre – France : 20-18
Canada – USA : 18-20

14 juillet 2019 : France – USA
14 juillet 2019 : Nouvelle Zélande – Angleterre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptyVen 12 Juil - 10:38

Fraîchement débarqué dans le staff du XV de France féminin, Stéphane Eymard n’est pourtant pas un néophyte pour ce qui est du management sportif. Fort de son expérience, il compte apporter tout son savoir-faire aux lignes arrière des Tricolores.

La planète ovale s’est félicitée, à la fin mai dernier, du choix d’un Auvergnat pour renforcer le staff du XV de France féminin, déjà bien pourvu en gens du cru avec Annick Hayraud et Samuel Cherouk. Mais Stéphane Eymard ne l’en- tend pas de cette oreille : « Tout le monde me prête la nationalité auvergnate, alors que je suis corrézien. Ussellois pour être précis, même si je suis né à Tulle (Rires). » Après avoir évolué en tant que joueur dans les filières jeunes usselloises, il monte en région pari- sienne, où il commence assez vite à entraîner, notamment au PUC. Il y a d’ailleurs « passé sept belles années », jusqu’à en prendre les responsabilités sportives pendant un temps. « En parallèle, j’entraînais aussi les jeunes du Racing et nombre de sélections diverses en Île-de-France. »

France U18, U17 et l’Académie-pôle Espoirs de Clermont

La vie étant faite d’opportunités, se présente alors au Corrézien celle de prendre la responsabilité du Pôle espoirs d’Ussel. Il ne s’en prive pas, puis cumule également les responsabilités des équipes de France U18, puis U17. Stéphane Eymard enchaîne alors quelque temps après par l’Académie-Pôle Espoirs de Clermont, grâce à la restructuration de la filière par la fédération. Il y entraîne donc les jeunes cadets de l’ASM Clermont Auvergne, qu’il mène à un bilan sans partage dans l’Hexagone durant la saison régulière passée, avant de s’incliner en demi-finale du championnat de France face aux cadets du SU Agen, un match perdu le 1er juin dernier au terme d’une séance de tirs au but.

Faire profiter les arrières tricolores de son énorme expérience

Après la décision d’Olivier Lièvremont de privilégier un plus grand équilibre entre vie familiale et engagements rugbystiques (il a été appelé vers d’autres responsabilités fédérales en PACA), Stéphane Eymard est donc choisi pour le remplacer. L’Ussellois rejoint les filles du XV de France à la fin du mois de mai, pour embarquer quasiment dans la foulée pour la Californie et le Super Series.

L’occasion pour lui de faire profiter les arrières tricolores de son énorme expérience, glanée dans la pratique de différents sports aussi divers que le football, « sport par lequel j’ai commencé », le tennis et autres sports de balle. La Coupe du monde en Nouvelle- Zélande dans deux ans ? « La priorité, c’est l’équipe, les joueuses, actrices du projet. Je ne suis qu’accompagnateur de ce projet. J’essaie d’apporter une énergie nouvelle, un état d’esprit fait de plaisir, de sourire mais aussi de rigueur, d’intensité et de caractère. » La bonne formule pour aller chercher un titre mondial…

De Nouvelle Zélande, il en a été question mais pas en version Coupe du monde, puisque Stéphane Eymard a ouvert son compteur victoire avec les filles par un succès sur les Black Ferns lors du deuxième match du XV de France féminin dans les Super Series. « Rugbystiquement, je pense qu’on n’est pas inférieurs à ces nations-là et surtout l’intensité, on peut la tenir. À partir du moment où tu es un peu stratégique, que tu fais les choses vite, que tu mets de la simplicité tu peux les battre. L’objectif, c’est bien sûr de répéter ces choses-là le plus possible. » Un programme qui promet de belles retrouvailles en Nouvelle Zélande !


ffr.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 16719
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 EmptySam 13 Juil - 13:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




XV féminin - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: XV féminin   XV féminin - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
XV féminin
Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un public féminin
» Stage Ligue du Centre de triathlon 100% féminin
» [JO 2008] Tennis : simple & double féminin
» CHAMPIONNAT NAT DES 100km, CRITÉRIUM FÉMININ des 50km 30/10
» OKM au féminin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby International-
Sauter vers: