AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jules Plisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FLASH

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : 78

MessageSujet: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 14:25

JULES PLISSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naissance : 20 août 1991 à Neuilly-sur-Seine
Taille : 1,84 m
Poids : 92 kg
Position : demi d'ouverture

Interview de Jules Plisson après sa convocation pour le XV de France :  

Jules Plisson n'est pas surpris de ne pas être dans les 23

Même s'il nous a confié qu'il espérait secrètement une place dans les 23, Jules Plisson n'est pas étonné de ne pas faire partie du groupe pour affronter l'Australie. Le demi d'ouverture du Stade Français se réjouit d'avoir appris aux côtés de joueurs d'expérience et sait que son heure viendra.

Jules Plisson, est-ce la déception qui prédomine après votre non-sélection dans le groupe des 23 pour l’Australie ?
Non, je ne suis pas déçu car j’avais plus dans l’optique de mettre à profit ces trois jours pour apprendre et me frotter au haut niveau. Et c’est ce que j’ai fait. Je suis déjà très content d’avoir fait partie de cette petite aventure et d’avoir progressé. D’un côté, il y a quand même une légère déception du fait qu’on ne reste pas mais cela va me permettre de travailler dans mon club et c’est une source de motivation supplémentaire.

Vous attendiez-vous à ne pas être retenu compte tenu de la concurrence avec Fred Michalak et François Trinh-Duc ?
Oui car c’était compliqué de devancer ces joueurs-là. Mais comme je vous ai déjà dit, j’y suis allé pour apprendre et toucher de près ce qui se fait de mieux en France. Je suis ravi d’avoir travaillé avec Trinh-Duc et Michalak. Après, je ne vais pas vous le cacher, je n’espérais déjà pas être dans les 33 et donc encore moins pour le match de l’Australie mais j’ai fait mes preuves pendant ces trois jours et j’ai l’impression que les entraîneurs sont plutôt contents de ce que j’ai fait. Et c’est tant mieux.

Philippe Saint-André a-t-il eu un mot pour vous ?
Déjà, on a appris le groupe vingt minutes avant vous, les journalistes. Ensuite, après le dîner, on a tous eu un petit entretien individuel avec Saint-André et moi, Lagisquet. Ils m’ont envoyé un discours positif et ces mots ont été très agréables à entendre. Il m’a dit ce que je devais travailler et c’est bien puisque cela me laisse une trame de travail à faire.

« Le niveau international, c’est le niveau Top 14 en dix fois plus précis »

Avez-vous été impressionné par le niveau de jeu et l’intensité au cours des oppositions ?
On a surtout vécu une grosse opposition hier (dimanche) et ça m’a permis de voir que le niveau international, c’est le niveau Top 14 en dix fois plus précis et en dix fois plus rapide. La grande différence se fait là et puis dans les impacts qui sont plus durs. A mon poste, j’ai appris à devenir plus précis dans ce que je fais. Si tu donnes une passe un peu trop tardivement, ça ne pardonne pas. Sur le jeu au pied, il faut aussi aller très vite. Tu as cinq secondes pour avoir une vision globale de ce qu’il se passe et agir. En gros, tout ce qu’on fait, on doit le faire beaucoup plus vite et de façon plus précise.

Est-ce que vous avez l’impression que tout s’est décidé lors du dernier entraînement de dimanche ?
Non, je ne pense pas. Comme l’a dit Saint-André, il a privilégié un groupe d’expérience et je ne suis pas sûr qu’il ait décidé au dernier moment. Je ne pense pas que le groupe était fait d’avance mais il devait déjà avoir en tête une grande partie de l’équipe qu’il allait mettre sur le papier pour défier l’Australie. Pour nous les jeunes, il nous l’a rabâché pendant ces trois jours, on est là pour apprendre. Entre guillemets, on est le futur de l’équipe de France. Et plus on la découvre jeune et mieux c’est pour atteindre le niveau espéré.

Pascal Papé est le seul rescapé du Stade Français puisque David Attoub et vous n’avez pas été retenus. A-t-il eu un mot pour vous au moment de votre départ ?
Oui, il m’a dit de continuer à me donner comme je le faisais et qu’un jour, ça allait payer. Il sait très bien que si je continue comme ça, la sélection arrivera. Moi en tout cas, j’ai toujours positivé et lui aussi.

Pensez-vous que vous payez un peu le début de saison manqué de votre club ?
Non, ça n’a rien à voir avec ça.

« On est persuadé qu’on peut accrocher l’une des six premières places »

Depuis quelques matchs, on sent du mieux dans le jeu parisien. La victoire face à Toulouse et la courte défaite à Toulon vous ont-elles ouvert les yeux sur votre potentiel ?
Vous savez, le potentiel du Stade Français, on est certain depuis le début qu’il existe. On sait jusqu’où on peut aller. La plupart des journalistes disaient qu’on n’arrivait pas à jouer ensemble mais on est quand même beaucoup de jeunes tous les week-ends et c’est compliqué de trouver cette osmose qu’il doit y avoir dans un groupe. Le jeu, il n’arrive pas forcément rapidement. On bosse beaucoup à l’entraînement pour s’améliorer. On est persuadé qu’on peut accrocher l’une des six premières places et c’est ce qu’on essaie de montrer un peu sur ces trois derniers matchs.

Après Alexandre Flanquart (23 ans) et Zhurabi Zhvania (21 ans), vous avez-vous aussi prolongé récemment au Stade Français. On sent que le staff a envie de faire confiance aux jeunes…
Je ne sais pas si c’est une passation de pouvoir mais le discours du début de saison a été clair à ce sujet. Les meilleurs joueront, que ce soit un international ou une nouvelle recrue. Celui qui montre qu’il a envie de jouer aura plus sa place qu’un mec qui a vingt sélections en équipe de France mais qui ne fait pas d’effort sur le terrain. Du coup, pour nous les jeunes, ça a remis les compteurs à zéro avec les autres, ce qu’il n’y avait pas forcément l’année dernière avec Michael Cheika. Ça nous a permis de montrer ce que l’on vaut. Christophe Laussucq encourageait déjà les jeunes l’année dernière. Il savait très bien le potentiel qu’il y avait. Du coup, cette année, il récompense un peu de tout le travail qui a été fait au sein du centre de formation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par FLASH le Sam 4 Oct - 5:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 15:35

j'aime beaucoup ce que je lis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paramaribo



Messages : 1770
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 17:09

Ce garçon est formidable d'intelligence et d'humilité. J'ajoute que cette prime à la jeunesse est sans doute l'aspect le plus excitant et le plus positif de cette saison du Stade Français. Elle témoigne de la très grande marge de progression dont dispose à moyen et long terme cette équipe et plus généralement ce club.
Alors tant pis si ça doit être au détriment de l'équipe Espoir , mais tant que cette compétition ( le championnat espoir ) n'aura pas une réelle valeure sportive, le club aura raison de n'avoir aucun état d'âme à privilégier la titularisation de nos jeunes au plus haut niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NDi

avatar

Messages : 2492
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 17:13

paramaribo a écrit:
Elle témoigne de la très grande marge de progression dont dispose à moyen et long terme cette équipe et plus généralement ce club.

Cette politique qu'à le Stade Français Paris envers les jeunes n'est pas nouvelle mais a été très fortement accentuée depuis 3 - 4 saisons.
Ce n'est que le juste fruit de ce qui a été semé.


_________________
NDi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NDi

avatar

Messages : 2492
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 18:44

Des infos de la part de Jules au sujet de ces 3 jours qui (comme je le disais ailleurs ) sont très importants pour les jeunes :

"J'étais parti dans l'optique d'apprendre au côté de Michalak et Trinh-Duc [...] J'ai encore le temps et je dois continuer à apprendre. J'ai pu voir que le très haut niveau rimait avec précision et science du détail. Je sais que je peux y arriver et je vais mettre tous les ingrédients pour réussir à goûter vraiment à l'équipe de France. [...] Ce qui m'a le plus impressionné, ce sont les premiers entraînements en commun. C'est ce qui m'a le plus impressionné. Dès qu'il y avait une erreur, on arrêtait tout et on recommençait jusqu'à ce que ce soit parfait. Le niveau international, ce ne sont que des petits détails. Tu plaques, tu te relèves, la passe doit être faite dans le bon timing sinon tu te fais prendre, ce sont plein de petites précisions qui font la différence. Ça met la pression et j'adore ça", a déclaré Plisson au Figaro.


_________________
NDi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou36

avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 24
Localisation : Paris 5

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 21:19

LE grand espoir du club. Si tout se passe bien, il peut faire une grande carrière.
Comme le dit paramaribo, son intelligence est remarquable, surtout que certains auraient déjà chopé le melon s'ils étaient dans sa situation. Franchement, j'adore ce joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paramaribo



Messages : 1770
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 6 Nov - 21:29

Grand espoir à court terme, j'annonce sans trop m'avancer que le meilleur est encore à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou36

avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 24
Localisation : Paris 5

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 13 Fév - 15:14

Interview pleine de lucidité de "Julot" sur nos chances d'aller loin cette saison (vous remarquerez le superbe "nous auront" du journaliste de rugbyrama)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CoralieH

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 28
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Lun 11 Mar - 20:32

Nous suivons la naissance d'un grand rugbyman !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Entente-DUC-RugbyXV-Couronnais/17
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 18 Déc - 10:38

Itw de Pierre Albaladéjo dans L'Equipe d'aujourd'hui :

Selon vous, quel est le meilleur 10 français ?
Il y a des jeunes qui arrivent comme Jules Plisson.


Même s'il ne compte nulle part, son avis n'est pas rien. Bravo donc à Dubois et Quesada d'avoir fait éclore ce jeune talent, qui va encore bien s'améliorer à leur contact et, espérons-le, à celui de Steyn.

Ceux qui croyaient en lui ont eu raison : je n'en faisais pas partie.  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
FLASH

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : 78

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 18 Déc - 16:16

Sir Lord Baltimore a écrit:
Ceux qui croyaient en lui ont eu raison : je n'en faisais pas partie.  Embarassed

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dam's

avatar

Messages : 1752
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 18 Déc - 16:26

Oui il a vraiment réussit a élever son niveau de jeu et surtout sur la durée (miam).
C'est cette constance qui est impressionnante et j'étais de ceux qui doutait de sa capacité à tenir le poste de 10 d’Août à Décembre seul.
Je lui tire donc mon chapeau  santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NDi

avatar

Messages : 2492
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 18 Déc - 16:45

Dam's a écrit:
Oui il a vraiment réussit a élever son niveau de jeu et surtout sur la durée (miam).
C'est cette constance qui est impressionnante et j'étais de ceux qui doutait de sa capacité à tenir le poste de 10 d’Août à Décembre seul.
Je lui tire donc mon chapeau  santa

Moauiiiisssss, je dirai que c'est un N°10 juste correct.

Il a encore de TRES grosses faiblesses comme par exemple de soulager son équipe dans ses moments faibles en ne trouvant pas des touches.
Ceci remet malheureusement la pression avec des conséquences qui se vient au tableau d'affichage.

Certes il a de bonne interventions, même d'excellentes inspirations, mais il ne sait toujours pas gérer correctement les moments faibles.

NDi.

_________________
NDi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mer 18 Déc - 23:49

Sir Lord Baltimore a écrit:
Ceux qui croyaient en lui ont eu raison : je n'en faisais pas partie.  Embarassed

Pas forcément qu'on ne croyait pas en lui, mais qu'il mettait du temps à éclore après la saison dernière et un début de saison variable et moyen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrère

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/03/2013
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Jeu 19 Déc - 10:41

Il a 22 ans et est né à 5 kms de Jean Bouin. Au moins c'est un gars du coin.
Ca change des rigolos de passage au Stade Français qui nous font suer toute une saison.

Laissons lui le temps de mûrir. Je trouve normal qu'un jeune de cet âge se cherche encore et fasse quelques fois des choix de jeu discutables.

 santa santa santa 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou36

avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 24
Localisation : Paris 5

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Jeu 19 Déc - 12:01

paramaribo a écrit:
Grand espoir à court terme, j'annonce sans trop m'avancer que le meilleur est encore à venir...

Je reprends ce post qui date de l'année dernière car c'est pour l'instant ce qui est en train de se produire.
Il a connu des difficultés lors de la phase retour la saison dernière, mais il était loin d'être le seul dans ce cas au club. Mais lors de ces matches aller, on a vu un très bon Jules Plisson, qui a fait des progrès remarquables dans son jeu au pied long. Il nous donne également cette victoire hyper importante à Perpignan, qui nous permet d'avoir à l'heure actuelle une petite marge sur nos poursuivants.
Je pense qu'il est plus qu'une simple alternative à Steyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Carillonne



Messages : 1244
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 59
Localisation : Carrières sur Seine

MessageSujet: Jules Plisson   Mer 8 Jan - 11:50

A l'aube du prochain Tournoi, nouvel interview de notre "petit" Jules :
Propos recueillis par Gaspard AUGENDRE | Rugbyrama ..
6 Nations - Plisson: "Une sélection avec les Bleus, tout le monde en rêve"

Jules Plisson est l’un des deux ouvreurs appelés par Philippe Saint-André à l’occasion du stage de préparation pour le Tournoi des 6 nations. Le staff de l’équipe de France ayant pour habitude d’inscrire deux numéros 10 sur la feuille de match, il y a fort à parier que le jeune Parisien figure dans les 23 pour France-Angleterre.

Entretien :

Quel est votre sentiment après l’annonce du groupe des 30 convoqués pour le tournoi ?
Jules PLISSON: Tout d’abord, j’étais avec Pascal Papé, Hugo Bonneval (sélectionnés eux aussi) et Pierre Rabadan au moment de l’annonce, et j’ai donc pu partager ma joie avec eux, c’était fabuleux. Nous sommes six joueurs à rejoindre l’équipe de France à l’occasion de ce stage de préparation. Partir en stage avec les Bleus, de surcroît avec mes amis, c’est une super nouvelle. Je pense que c’est une bonne chose pour le club et pour la formation parisienne.

On a beaucoup parlé de vous ces derniers temps. Comment est-ce que vous gérez votre récente exposition médiatique ?
J.P: A vrai dire, j’essaie de ne pas trop me prendre la tête. Avant l’annonce, il y avait ce que les journalistes disaient et ce que je savais moi… c’est-à-dire pas grand chose. C’est après le match contre Biarritz (samedi dernier, ndlr) que je me suis mis à vraiment y penser.

Vous semblez être en pleine confiance actuellement.
J.P: Tout d’abord je ressens la confiance de mon staff au Stade français. De plus, mes coéquipiers me mettent dans les meilleures conditions pour m’exprimer, et les anciens me prodiguent de précieux conseils. Enfin, il y a eu ces deux dernières saisons difficiles pour le club qui m’ont fait mûrir, m’ont permis de me lâcher sur le terrain. Je tiens à ce propos à rendre hommage à Christophe Laussucq, qui n’a pas hésité à donner des responsabilités aux jeunes de l’effectif tout en nous protégeant des critiques. Avant lui, Didier Faugeron n’avait pas hésité non plus à nous donner notre chance. Aujourd’hui je sais ce que je dois faire quand je rentre sur un terrain de Top14.

Que pensez-vous de la polémique autour des doublons et de la mise à disposition des internationaux ?
J.P: Le club et l’équipe nationale, ce sont deux choses différentes. Au Stade français nous avons un groupe de qualité. L’absence de certains internationaux ne devrait pas faire tant de mal que ça. Les coachs le répètent souvent: il n’y a pas d’équipe type. Cela dit, on est obligé d’y penser, d’autant plus qu’on reste sur une très bonne dynamique, et c’est dur de laisser les copains en si bon chemin. Mais on se focalise inévitablement sur la magie que peut procurer une sélection avec les Bleus. Tout le monde en rêve !

On vous a vu passer une transformation compliquée samedi dernier contre le BO, et Philippe Saint-André a abordé la question des buteurs dans le groupe France. Espérez-vous, un jour, endosser ce rôle à titre permanent ?J.
P: J’étais buteur dans les catégories jeunes, et j’adorais la responsabilité associée à cette tâche. Au Stade français il y a d’autres joueurs capables de buter, et ils le font très bien. Je me suis entraîné l’an dernier avec Alain Elias et Diego Dominguez, et cette saison je m’exerce avec Jeff Dubois. Je dois encore progresser, mais devenir un jour le buteur attitré de mon équipe me plairait bien.

Comment allez-vous abordez ces deux semaines de préparation avant France-Angleterre ?
J.P: J’avais déjà eu la chance de goûter aux joies d’un stage en équipe de France, en automne 2012. Mais à l’époque je n’avais que très peu d’expérience du haut niveau. C’était une découverte. Le staff m’avait fixé certains axes de travail, notamment au niveau des duels et de la défense. Aujourd’hui je suis plus mature, et je crois que j’ai la chance d’intégrer le groupe à ce moment précis. Deux semaines de stage, c’est une première, et ça devrait me permettre de mieux digérer le projet de jeu, de me l’approprier plus facilement.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou36

avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 24
Localisation : Paris 5

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Lun 24 Fév - 21:47

Photo de 2006-2007 © Max Guazzini sur Twitter

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Othismos

avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 37
Localisation : Paris V

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Jeu 21 Aoû - 12:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
À son aise avec le Stade français lors de la 1ère journée de Top 14, Jules Plisson est bien décidé à s’affirmer dans son rôle de demi d’ouverture. Après une fin de saison difficile, le Parisien (23 ans) a un objectif : retrouver la magie du XV de France.

Cette victoire face au Castres Olympique (25-22) vous a-t-elle permis de faire le deuil de la saison passée ?

Jules PLISSON: On a surtout effacé une série noire, que ce soit le match à Toulon (17-15, 26e journée), le barrage face aux Wasps ou les matchs amicaux de cet été. On a vu que le groupe avait des ressources et qu’il n’était pas forcément meurtri par la non qualification en European Rugby Champions Cup. J’ai vraiment l’impression que l’on est passé à autre chose. Le groupe est assez jeune, sans trop d’expérience mais cela permet de venir à l’entraînement avec la banane, de s’éclater et d’aimer souffrir pendant les séances de physique. Pour être franc, on a évoqué notre saison à cinq, six reprises en réunion. On s’est clairement dit : "Qu’est-ce qu’on veut devenir ? Une équipe fébrile qui plonge ou confirmer les belles choses observées durant une grande partie de la saison ?"

On vous a senti à l’aise contre le CO. Vos doutes à l’issue du Tournoi des Six Nations sont-ils oubliés ?

J.P.: Il y a eu beaucoup de choses négatives aussi (sourire). Heureusement, tout ne peut pas être parfait sur un premier match. Cela va me permettre d’avoir une marge de progression. Pour une première fois, j’ai pu avoir le rôle de buteur. C’est quelque chose qui me tenait à cœur même si ce n’était pas facile avec le vent tourbillonnant de Béziers.

Quels sont les objectifs personnels qui vous vous êtes fixés ?

J.P. : Je veux être plus performant en défense. Je sais que cela m’a fait défaut pendant le Tournoi des Six Nations. Ca m’a surement couté ma place. Je travaille après chaque séance sur des skills de technique. Et offensivement, je veux devenir plus dangereux dans l’attaque de ligne. Je dois apprendre à différencier les bons ballons des mauvais pour soulager l’équipe et la mettre dans l’avancée. Je veux aussi buter un maximum avec le club. Je le faisais tout le temps avec les jeunes et ce rôle me plaît. Je ne veux pas être un dix qui ne fait qu’attaquer.

Comment vivez-vous le fait de ne pas être dans le groupe des 30 joueurs du XV de France ?

J.P.: Tu te dis que ces joueurs seront favorisés mais je sais que je dois faire de bonnes performances avec le Stade français pour retrouver l’équipe de France. Je ne suis peut-être pas dans les 30 mais cela va me permettre de faire plus de matchs en club. J’ai besoin de ça pour me sentir épanoui et libéré de toute pression. Je vais me battre comme un chien ! Cela m’a donné tant d’émotions, je veux retrouver la magie du XV de France. Après, quand j’ai vu que je ne participerais pas à la tournée en Australie, j’ai été très déçu. J’avais hâte de me remettre en question et de tout remettre à zéro. L’été a été difficile. J’ai fait la part des choses entre ce qui m’a fait grandir et les domaines dans lesquels je dois progresser.

Avez-vous eu un échange avec le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André ?


J.P.: La semaine précédant le dernier match face à l’Irlande, j’ai eu un gros défriefing avec lui et Patrice Lagisquet. Ils m’ont reproché ma défense pour des raisons de technique individuelle. J’aime pourtant aller au contact mais il m’arrive de plonger du mauvais côté et de manquer des plaquages. Je me mets peut-être trop de pression et je sors bêtement de la ligne. Ça m’arrive d’être perdu et de me jeter comme un con (sic) sur un mec.

Vous venez de fêter vos 23 ans. Que peut-on vous souhaiter pour cette saison ?

J.P.: Réussir à se qualifier en phases finales du Top 14 avec le Stade français ! Je sais qu’en cas de qualification, on sera dangereux jusqu’au bout. Je connais bien les mecs ici. On en rêve depuis si longtemps, cela serait extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Jules Plisson   Mar 30 Déc - 20:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jules Plisson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules Plisson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jules plisson...
» jules plisson
» lapandry sort la tringle
» Tournée automne 2012
» Les joueurs du Stade Français sur twitter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Les Joueurs-
Sauter vers: