AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Mer 21 Nov - 15:16

Six changements dans le groupe écossais qui a affronté les Springboks le week-end dernier.

Un nouveau pilier débutera le match, Allan Dell, le talonneur Fraser Brown et le pilier Simon Berghan, qui a terminé le match contre l'Afrique du Sud l'accompagneront en première ligne.

Jonny Gray conserve sa place en seconde ligne rejoint par Grant Gilchrist à la place de Ben Toolis.

Les récentes performances impressionnantes de Jamie Ritchie lui permettent de revenir dans le  XV de départ comme flanker  en remplacement de Sam Skinner qui sera relégué sur le banc alors qu'il avait débuté les deux derniers matches.

Josh Strauss commence son premier match depuis la tournée estivale 2017 au numéro huit.

Dans les lignes arrières  il y a trois changements, deux nouveaux joueurs et un changement de poste surprenant. Le capitaine Greig Laidlaw restant indispensable et immuable à la mêlée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Adam Hastings tout juste 22 ans remplace à l'ouverture Finn Russell...il y a des pays où on aime bien faire jouer de jeunes joueurs Wink )

Finn Russell passe au centre et c'est une surprise car Grégor Townsend lui avait toujours accordé sa confiance pour les matches importants...mais il faut bien dire qu'il a été très décevant samedi dernier. C'est donc Adam Hastings qui évoluera à l'ouverture. Une chance à ne pas louper pour la jeune étoile montante du rugby écossais

Huw Jones conservera sa place à l'aile avec Blair Kinghorn qui commencera son premier match de l'automne au centre. Stuart Hogg s'est rapidement remis de sa blessure à la cheville et bien sur jouera à l'arrière. Sean Maitland jouera à nouveau sur l'autre aile.

L'entraîneur-chef Gregor Townsend a déclaré: «Bien que nos joueurs aient largement gagné en Argentine en juin dernier (44-15), nous ne nous faisons pas d'illusions, ce sera bien plus compliqué samedi prochain. Sous Mario Ledesma, l'Argentine a livré des performances remarquables et ses victoires contre l'Afrique du Sud et l'Australie lors du récent championnat de l'hémisphère sud ont été impressionnantes. Je suis sûr qu'ils vont tout faire pour terminer leur saison internationale sur une note positive.

«Avec quatre test matches consécutifs, nous avons pris conscience de la nécessaire rotation dans le groupe pour permettre au plus grand nombre de joueurs possible d’être au meilleur niveau possible pour chaque compétition. Nous nous attendons à ce que les joueurs sélectionnés ce week-end apportent de énergie et saisissent l'opportunité de performer à leur meilleur niveau contre une très bonne équipe. Ce sera un autre défi de taille, non seulement pour nos avants, mais également pour notre défense, alors que l’Argentine joue au rugby ambitieux, habile et efficace. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Sam 24 Nov - 16:45

Tout d'abord une bonne nouvelle. Notre Puma est bien sorti en bon état en marchant gaillardement sur ses deux jambes. Une mauvaise il a été bien mauvais particulièrement dans les tirs au but. Il a loupé 4 pénalités dont une aux 30 mètres face aux poteaux. On peut dire qu'il n'y est pas pour rien dans la défaite de l'Argentine.

S'il a été plutôt mauvais il n'a pas été le seul. Un Murrayfield bien morne cet après-midi il faut dire que le temps était celui qu'on trouve souvent en Ecosse fin novembre. Une pluie fine bien froide qui en a refroidi plus d'un.

J'ai rarement vu, ces dernières années, l'Ecosse jouer aussi mal. Les changements que Gregor Townsend a voulu pour ce match en laisseront plus d'un dubitatifs. Adam Hastings n'a vraiment pas convaincu. Il n'a certes que 22 ans mais il lui faudra surement encore pas mal de temps pour briller à l'ouverture...à supposer qu'il y arrive.

Le jeu écossais s'est fracassé sur la défense argentine qui montait très vite, un peu trop peut être...mais si l'arbitre ni trouve rien à y redire, il faut s'adapter et l'Ecosse n'y est pas parvenue. Beaucoup d'en avants de part et d'autres, un festival de ballons perdus et pendant les 3/4 du match un manque d'ambition des 2 cotés ce qui est assez surprenant pour des équipes comme l'Argentine et l'Ecosse. Pensez que Stuart Hogg n'a pas eu une seule fois l'idée de relancer un ballon. Il a joué systématiquement au pied.

Bref entre deux bâillements tout le monde s'est bien ennuyé. Quelques rares actions écossaises et en fin de match argentines ont épisodiquement réveillé le public ainsi que votre serviteur.

Tout juste convient il de noter, aux alentours de la 70 ième minute, l'essai écossais. Un renversement d'attaque victorieux dans les 22 mètres argentins. En temps normal ça aurait du suffire pour tuer le match mais comme Chris Laidlaw a loupé la transformation puis une pénalité aux 30 mètres face au poteaux à 2 minutes de la fin, l'Ecosse est restée à portée de fusil jusqu'au coup de sifflet final.

Résultat 14-9 pour l'Ecosse.

L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 10448
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Dim 25 Nov - 7:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Lun 26 Nov - 11:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une fois de plus, samedi dernier l'Ecosse a joué dans un Murrayfield comble  soit 67,144 spectateurs. C'était la 11 ème fois consécutive.

Cette séquence s'était amorcée avec le match contre l'Irlande dans le Tournoi des Six Nations 2017. Les supporteurs écossais ont soutenu leur équipe à chaque fois depuis remplissant Murrayfield.

Avant le coup d'envoi des Six Nations 2019 en seulement deux mois, les ventes de billets pour les matches de l'année prochaine atteignent déjà des niveaux record, avec 20 000 billets vendus hier (22 novembre 2018).

Les préventes des membres du "Scotland Supporters Club" s'ajoutant à la demande, Scottish Rugby a vendu 36 000 billets au cours des trois derniers jours seulement.

Gregor Townsend, entraîneur-chef de l’Écosse, a déclaré: «Au nom de l’équipe et des entraîneurs, je voudrais remercier nos fans pour leur soutien continu, remplir Murrayfield 11 fois de suite est fantastique.

«Avoir une foule de spectateurs nous met dans les meilleurs conditions pour jouer au rugby. Les joueurs se nourrissent vraiment de l’énergie générée par les fans et profitent de cette relation privilégiée avec les supporteurs.

«Le bruit et l'atmosphère créés par les supporteurs nous inspirent et rendent Murrayfield difficile pour l'adversaire. Je sais que les joueurs bénéficient réellement du soutien qu’ils reçoivent. »

Dominic McKay, chef de l’exploitation de la SRU, a déclaré: «Je tiens à remercier tous nos fans pour leur soutien constant et sans précédent. La passion et l'habileté démontrées par l'équipe font de Murrayfield, une destination très prisée. Notre expérience inégalée des avant matches y contribue certainement pour beaucoup.

«En ce début d’année 2019, avec la Coupe du monde de rugby à venir, nous avons constaté des chiffres de vente de billets incroyables ces derniers jours pour les Six Nations. Nous sommes impatients de continuer à donner à l’équipe écossaise des stades combles dans les mois à venir. "

Les 67 144 places vendues pour l'Argentine constituent la plus grande foule pour ce match en Écosse, dépassant le précédent record de 50 481 spectateurs enregistré lors des tests de l'automne 2016.

Il semble que l'Ecosse soit en bonne voie et suive de près l'exemple irlandais ou gallois.

Sans plus de commentaires... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Lun 26 Nov - 13:53

Toujours des histoires d'argent et de rugby écossais.

Comme vous le savez déjà l'ancien international Doddie Weir est malheureusement atteint d'une maladie neuro dégénérative hélas irréversible. Il a donc décidé de consacrer ce qui lui reste à vivre à réunir des fonds pour lutter contre cette maladie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Doddie Weir avec Jo Wilson et Al Kellock lors test écossais contre l'Afrique du Sud

L'équipe écossaise a fait un don de 10 000 £ à l'association caritative Doddie Weir à l'issue du match contre l'Argentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 10448
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 7 Déc - 14:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Dim 23 Déc - 5:12

Les voisins, ceux qui jouent dans un hangar derrière le cimetière de Nanterre, ont recruté au poste d'ouvreur Finn Russel. Je n'arrive toujours pas à comprendre tant son style de jeu est différent de celui qu'aiment les entraîneurs des bagnards.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Finn Russel est gars complètement à part. Il ne fait absolument pas partie de la fine fleur de la tradition du rugby universitaire écossais ou des fermiers des Borders qui ont fourni la quasi totalité des internationaux écossais. Lui dans sa vie avant le rugby était maçon et pour lui le rugby c'est un amusement une distraction.

Fin Russel ne se prends jamais au sérieux. Au Figaro il déclarait récemment : "J’ai quitté l’école à 16 ans pour être apprenti maçon pendant trois ans. Je suis un privilégié d’avoir pu, ensuite, devenir un rugbyman professionnel. Mais je sais pertinemment que le rugby ne durera pas éternellement pour moi. Je devrais travailler à la fin de ma carrière, c’est inévitable. Je ne sais pas si je redeviendrai un maçon. J’image que beaucoup de rugbymen n’ont jamais travaillé avant de devenir professionnel. Pour eux, découvrir ensuite le monde du travail doit être plus difficile."

Je l'ai souvent observé, dans le couloir de Murrayfield, avant d'entrer sur terrain c'est le seul qui a un sourire d'une oreille jusqu'à l'autre, qui plaisant avec tout le monde...même avec ses adversaires. Dans l'esprit c'est le dernier amateur du rugby professionnel. Ce n'est pas la peine de lui parler de musculation et de soulever de la fonte pendant des heures. 1,80 pour seulement 80 kilos c'est un des rares survivants du rugby d'autrefois.

Son coéquipier Simon Zebo dit de lui "  Finn ne ressemble pas à un rugbyman. Il n'a pas le moindre muscle. Pour moi, il a le physique d'un champion de fléchettes. Mais il est un surdoué, doté d'une technique individuelle incroyable, que ce soit au tennis, au foot ou au rugby." Fin, vif, intelligent, Finn Russell est doté "skills" dont était même dépourvu le grand Dan Carter.

En revanche il doit, par , donner des sueurs froides  à ses entraîneurs Laurent Labit dit de lui : "Avec lui, le risque zéro n'existe pas" lors du dernier match des bagnards contre l'USAP il a tenté une double sautée de 20 mètres dans son embut qui s'est terminée par une interception et un essai catalan.

Finn Russel est ainsi et je regrette bien qu'il n'ait pas signé chez nous où tout le monde l'aurait adoré et où il aurait apporté ce grain de folie que l'on aime tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

loubiere

Messages : 8758
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Dim 23 Déc - 7:41

jepepikouros a écrit:
Les voisins, ceux qui jouent dans un hangar derrière le cimetière de Nanterre, ont recruté au poste d'ouvreur Finn Russel. Je n'arrive toujours pas à comprendre tant son style de jeu est différent de celui qu'aiment les entraîneurs des bagnards.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Finn Russel est gars complètement à part. Il ne fait absolument pas partie de la fine fleur de la tradition du rugby universitaire écossais ou des fermiers des Borders qui ont fourni la quasi totalité des internationaux écossais. Lui dans sa vie avant le rugby était maçon et pour lui le rugby c'est un amusement une distraction.

Fin  Russel ne se prends jamais au sérieux. Au Figaro il déclarait récemment : "J’ai quitté l’école à 16 ans pour être apprenti maçon pendant trois ans. Je suis un privilégié d’avoir pu, ensuite, devenir un rugbyman professionnel. Mais je sais pertinemment que le rugby ne durera pas éternellement pour moi. Je devrais travailler à la fin de ma carrière, c’est inévitable. Je ne sais pas si je redeviendrai un maçon. J’image que beaucoup de rugbymen n’ont jamais travaillé avant de devenir professionnel. Pour eux, découvrir ensuite le monde du travail doit être plus difficile."

Je l'ai souvent observé, dans le couloir de Murrayfield, avant d'entrer sur terrain c'est le seul qui a un sourire d'une oreille jusqu'à l'autre, qui plaisant avec tout le monde...même avec ses adversaires. Dans l'esprit c'est le dernier amateur du rugby professionnel. Ce n'est pas la peine de lui parler de musculation et de soulever de la fonte pendant des heures. 1,80 pour seulement 80 kilos c'est un des rares survivants du rugby d'autrefois.

Son coéquipier Simon Zebo dit de lui "  Finn ne ressemble pas à un rugbyman. Il n'a pas le moindre muscle. Pour moi, il a le physique d'un champion de fléchettes. Mais il est un surdoué, doté d'une technique individuelle incroyable, que ce soit au tennis, au foot ou au rugby." Fin, vif, intelligent, Finn Russell est doté "skills" dont était même dépourvu le grand Dan Carter.

En revanche il doit, par , donner des sueurs froides  à ses entraîneurs Laurent Labit dit de lui : "Avec lui, le risque zéro n'existe pas" lors du dernier match des bagnards contre l'USAP il a tenté une double sautée de 20 mètres dans son embut qui s'est terminée par une interception et un essai catalan.

Finn Russel est ainsi et je regrette bien qu'il n'ait pas signé chez nous où tout le monde l'aurait adoré et où il aurait apporté ce grain de folie que l'on aime tant.
Un grand merci pour ce joli portrait d'un excellent ouvreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoppy

Hoppy

Messages : 2397
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Mer 26 Déc - 11:47

loubiere a écrit:
jepepikouros a écrit:
Les voisins, ceux qui jouent dans un hangar derrière le cimetière de Nanterre, ont recruté au poste d'ouvreur Finn Russel. Je n'arrive toujours pas à comprendre tant son style de jeu est différent de celui qu'aiment les entraîneurs des bagnards.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Finn Russel est gars complètement à part. Il ne fait absolument pas partie de la fine fleur de la tradition du rugby universitaire écossais ou des fermiers des Borders qui ont fourni la quasi totalité des internationaux écossais. Lui dans sa vie avant le rugby était maçon et pour lui le rugby c'est un amusement une distraction.

Fin  Russel ne se prends jamais au sérieux. Au Figaro il déclarait récemment : "J’ai quitté l’école à 16 ans pour être apprenti maçon pendant trois ans. Je suis un privilégié d’avoir pu, ensuite, devenir un rugbyman professionnel. Mais je sais pertinemment que le rugby ne durera pas éternellement pour moi. Je devrais travailler à la fin de ma carrière, c’est inévitable. Je ne sais pas si je redeviendrai un maçon. J’image que beaucoup de rugbymen n’ont jamais travaillé avant de devenir professionnel. Pour eux, découvrir ensuite le monde du travail doit être plus difficile."

Je l'ai souvent observé, dans le couloir de Murrayfield, avant d'entrer sur terrain c'est le seul qui a un sourire d'une oreille jusqu'à l'autre, qui plaisant avec tout le monde...même avec ses adversaires. Dans l'esprit c'est le dernier amateur du rugby professionnel. Ce n'est pas la peine de lui parler de musculation et de soulever de la fonte pendant des heures. 1,80 pour seulement 80 kilos c'est un des rares survivants du rugby d'autrefois.

Son coéquipier Simon Zebo dit de lui "  Finn ne ressemble pas à un rugbyman. Il n'a pas le moindre muscle. Pour moi, il a le physique d'un champion de fléchettes. Mais il est un surdoué, doté d'une technique individuelle incroyable, que ce soit au tennis, au foot ou au rugby." Fin, vif, intelligent, Finn Russell est doté "skills" dont était même dépourvu le grand Dan Carter.

En revanche il doit, par , donner des sueurs froides  à ses entraîneurs Laurent Labit dit de lui : "Avec lui, le risque zéro n'existe pas" lors du dernier match des bagnards contre l'USAP il a tenté une double sautée de 20 mètres dans son embut qui s'est terminée par une interception et un essai catalan.

Finn Russel est ainsi et je regrette bien qu'il n'ait pas signé chez nous où tout le monde l'aurait adoré et où il aurait apporté ce grain de folie que l'on aime tant.
Un grand merci pour ce joli portrait d'un excellent ouvreur.
Entièrement d'accord. J'en ai pris un bon coup sur la calebasse quand j'ai appris qu'il avait signé au RM92. Faut croire que Jay Loz' a des arguments très convaincants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

loubiere

Messages : 8758
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Mer 26 Déc - 20:18

Hoppy a écrit:

Entièrement d'accord. J'en ai pris un bon coup sur la calebasse quand j'ai appris qu'il avait signé au RM92. Faut croire que Jay Loz' a des arguments très convaincants.
il s'y était pris très tôt (novembre 2017 semble-t-il). A l'époque, nous ne savions pas qui serait entraineur la saison suivante, si Steyn restait, si Plisson n'allait pas faire LA saison qui lui permettait de briller en Bleu,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilart

pilart

Messages : 422
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 28 Déc - 12:10

Ca discute, ça discute et la Burns Night arrive à grand pas (ve 25/1). P
Pour moi, ça sera Cullen skink et bien sûr le haggis que je sers en parmentier (pdt et navets ou panais à défaut de rutabaga).
Niveau liquide, on commencera avec Innis and Gunn (original, lager et blood red sky)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et Belhaven (scotch ale wee heavy 90, ma préférée Smile [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et on passera aux choses sérieuses : aultmore 12, glendronach 15 revival et lagavulin distillers edition.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un Dalmore cigare malt avec un D4 pour les plus vicieux.
Slàinte mhath !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Robert Burns — Wikipédia




Burns Night et Burns Supper| Robert Burns | VisitScotland




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par pilart le Ven 28 Déc - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoppy

Hoppy

Messages : 2397
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 28 Déc - 16:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilart

pilart

Messages : 422
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 28 Déc - 18:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Scottish Craft Beer by Innis & Gunn | Uniquely Flavoured Beer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Sam 29 Déc - 5:25

Hé oui le 25 janvier c'est Robert Burns supper [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ici à Villeneuve sur Lot on s'y prépare.

Une photo de celui de l'an dernier...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le président de la cérémonie Ken Napier, ancien commandant de navire de la Royak Navy, s’apprête à trancher le Haggis en prononçant la célèbre ode au Haggis dont l'immortel auteur n'est autre que notre cher Robert Burns

Address To A Haggis - RobertBurns (1786)

Fair fa' your honest sonsie face,
Great chieftain o' the puddin'-race!
Aboon them a' ye tak your place,
Painch, tripe, or thairm:
Weel are ye wordy o' a grace
As lang's my arm.

The groaning trencher there ye fill,
Your hurdies like a distant hill;
Your pin wad help to mend a mill
In time o' need;
While thro' your pores the dews distil
Like amber bead.

His knife see rustic Labour dight,
An' cut ye up wi' ready sleight,
Trenching your gushing entrailsbright
Like ony ditch;
And then, O what a glorious sight,
Warm-reekin', rich!

Then, horn for horn they stretch an' strive,
De'il tak the hindmost ! on theydrive,
Till a' their weel-swall'd kytes believe
Are bent like drums;
Then auld guidman, maist like to rive,
'Bethankit' hums.

Is there that o'er his French ragout,
Or olio that wad stow a sow,
Or fricasse wad mak her spew
Wi' perfect sconner,
Looks down wi' sneering scornfu' view
On sic a dinner?

Poor devil! see him owre his trash,
As feckless as a wither'd rash,
His spindle shank a guid whip lash,
His nieve a nit:
Thro' bloody flood or field to dash,
O how unfit!

But mark the rustic, haggis-fed,
The trembling earth resounds his tread!
Clap in his wallie nieve a blade,
He'll mak it whissle;
An' legs, an' arms, an' heads will sned,
Like taps o' thrissle.

Ye Pow'rs, wha mak mankind your care,
And dish them out their bill o' fare,
Auld Scotland wants nae skinking ware
That jaups in luggies;
But, if ye wish her gratefu' prayer,
Gie her a Haggis!



Robert Burns écrivait en Scot (une des langues de l'Ecosse)



Hymne Au Haggis - Proposition de Traduction

Salut à toi, mon brave, mon cher,
Grand chef du clan de la bonne chère !
Au-dessus d'eux ta place est claire,
Boyau, tripe, estomac :
Tu mérites bien une belle prière
Aussi longue que mon bras.

Le plat peine à te soutenir,
Telle une colline tes formes s'étirent,
Ta broche ferait l'mât d'un navire
S'il le fallait,
Tandis que de tes pores transpirent
Des perles ambrées.

Le paysan prend son surin,
Et t'incise en un tour de main ;
De tes entrailles luisantes survient,
Comme une tranchée ;
Puis oh, quel spectacle divin,
Chaud-bouillant fumet.

À coups de cuillères ils te vident :
Le Diable emporte le plus timide,
Jusqu'à ce que la peau d'leur bide
Soit fort bien tendue ;
Et l'vieux, tout prêt d'un rot splendide,
Souffle "Merci Jésus".

Qui, devant son ragoût pourri,
Sa olla qui dégoûte une truie,
Ou sa fricassée qu'elle vomit
Avec pitié,
Ose regarder avec mépris
Un tel dîner ?

Pauvre diable ! face à ces plats puants,
Faible comme un roseau cassant,
Ses jambes épaisses comme des cure-dents,
Ses poings comme des noisettes :
Au milieu des combats sanglants,
C'est une vraie mauviette !

Mais, plein de haggis, vise notre gars,
La terre résonne sous ses pas,
Mets-y des lames au bout des bras,
Et elles siffleront ;
Bras, jambes et têtes il tranchera,
Comme des fleurs de chardon.

Eh toi, bienveillante Toute Puissance,
Qui garantit notre existence,
L'Ecosse veut pas de flasque pitance
Au sale goût de pisse :
Si tu veux sa reconnaissance,
Donne lui du Haggis !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Jeu 3 Jan - 14:04

A l'orée de l'année nouvelle le rugby écossais, avec une certaine joie, a fait le décompte des trophées qui ont été entreposés dans les armoires de la SRU la saison passée (2017-2018).

On va commencer par un dont vous n'avez surement jamais parler, il s'agit de la Hopetoun Cup.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le trophée:  En 1998, la Hopetoun Cup a été créée comme un trophée à disputer entre l’Australie et l’Écosse à perpétuité. Il porte le nom du septième comte de Hopetoun, un écossais qui était gouverneur général de l'Australie au début du XXe siècle. Le trophée en cristal a été fabriqué par Royal Doulton.

Pour le pouvoir le posséder l'Ecosse a battu l'Australie le 25 novembre 2017 à Murrayfield 52-24.

Le trophée suivant nous concerne puisqu'il s'agit du Aul Alliance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce trophée en argent a été lancée lors des 6 Nations de 2018, créée pour rendre hommage aux internationaux écossais et français qui ont donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale. En tout, 22 internationaux français et 31 internationaux écossais ont donné leur vie, ainsi que d'innombrables autres joueurs des deux nations.

La proposition de trophée provenait rygby amateur du nord de la France et a bénéficié du soutien des clubs de rugby, des autorités locales, des associations d'anciens combattants et des instances dirigeantes. Il a été fabriqué par les orfèvres Thomas Lyte. Les noms des capitaines écossais et français de 1914  Eric Milroy et Marcel Burgun, figurent sur le trophée.

Le troisième est le plus ancien trophée du rugby mondial il s'agit de la Calcuta Cup

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2018 a marqué la 125 ieme édition de la Calcutta Cup. Il a vu le jour lorsque le club de football rugby de Calcutta a été contraint de fermer ses portes en 1878. Le club a retiré ses fonds de la banque et a créé un trophée en argent avec les 270 pièces de monnaie en roupies d'argent fondues. Le trophée a été donné à la RFU pour être utilisé «comme le meilleur moyen de faire du bien durable pour la cause du rugby». La Coupe de Calcutta a été disputée pour la première fois le 10 mars 1879 à Edimbourg, donnant lieu à un match nul.

L'Ecosse va essayer de faire aussi bien cette saison...mais la barre est bien haute et ce ne sera pas si facile que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Lun 14 Jan - 13:42

En coupe d'Europe...la vraie rien n'est encore fait mais il existe une bonne chance pour que les 2 clubs écossais soient qualifiés. Ce serait la première fois que cela arriverait.

Le compte à rebours du week-end sans doute le plus attendu de la Heineken Champions Cup pour les supporteurs du rugby écossais est bel et bien amorcé.

Les Glasgow Warriors et Édimbourg Rugby ont la chance d’occuper pour la première fois de l’histoire deux des huit dernières places des huitièmes de finale, avec au moins une d’entre elles garantie mathématiquement.

Les clubs écossais ont déjà atteint les quarts de finale trois fois auparavant - deux fois à Edimbourg en 2004 et en 2012, et une fois à Glasgow en 2017 - mais jamais les deux ensembles.

L'occasion de réaliser cet objectif se présente ce week-end, alors que les leaders du groupe 5 à Édimbourg accueillent le Montpellier de Vern Cotter à leur domicile à Murrayfield vendredi soir (coup d'envoi à 20h45) . Dans la poule 3 les Glasgow Warriors devront affronter Saracens le lendemain (samedi, coup d'envoi 14h).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'enjeu est de taille dans la rencontre capitale car une victoire garantirait un quart de finale à domicile pour Édimbourg , quels que soient les résultats obtenus ailleurs , mais garantirait également la place de Glasgow avant le début du match. Edimbourg jouera donc se match pour un quart à domicile mais aussi pour qualifier Glasgow.

L'entraîneur-chef Richard Cockerill a déclaré: «Je veux gagner. Je veux avoir un quart de finale à domicile, car nous nous sommes donné la possibilité de le faire, alors espérons que nous aurons une grande foule à Murrayfield lorsque nous jouerons.

«Nous avons encore beaucoup à faire et nous devons continuer à nous améliorer. Nous avons notre plan, nous y tenons, nous avons une bonne éthique de travail et nous nous en tenons à ce que nous faisons. »

Ne pas le faire et cela pourrait donner lieu à une bataille de points entre les équipes écossaises pour déterminer qui progresse, mais au moins Glasgow entamera sa lutte avec les Saracens en sachant exactement ce dont ils ont besoin dans le match.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubiere

loubiere

Messages : 8758
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Lun 14 Jan - 13:53

Un vrai régal de voir jouer Edimbourg hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Mar 15 Jan - 16:13

Aujourd'hui dans rugbyrama un article qui reprend en grande partie ce que j'ai écrit hier.

Les bons placements de l'Écosse

J'apporterai tout de même un petit bémol sur cet article très favorable. Cette année pour le tournoi ça sera beaucoup plus difficile. L'Ecosse va devoir se déplacer en France et en Angleterre où ce n'est jamais facile de gagner et recevoir la meilleure équipe européenne et seconde équipe mondiale l'Irlande et le Pays de Galles qui ne réussit pas du tout à l'Ecosse.

Si vraiment l'Ecosse s'en sort bien cette année on pourra en conclure qu'elle aura fait d'énormes progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE PRESIDENT

LE PRESIDENT

Messages : 10448
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : 52100 Saint - Dizier

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Mer 16 Jan - 11:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 18 Jan - 14:31

L'entraîneur-chef Gregor Townsend a nommé mercredi (mercredi) sept joueurs sans aucune sélection parmi les 39 joueurs écossais en Écosse retenus pour les Six Nations.

Les blessures de Fraser Brown et George Turner ont ouvert la porte au trio David Cherry (Edimbourg), Jake Kerr (Leicester Tigers) et Grant Stewart (Glasgow Warriors) récompensés pour leur saison décisive dans leurs équipes respectives .

Gary Graham (Newcastle Falcons) et D'Arcy Rae (Glasgow Warriors) sont deux joueurs les plus en vue, ainsi que les centres Sam Johnson (Glasgow Warriors) et Chris Dean (Edimbourg).

Cherry, Kerr et Dean sont les seuls à ne pas avoir joué auparavant dans l’équipe nationale, les autres ayant été sélectionnés dans des équipes de jeunes au cours des dernières saisons.

L’arrière John Hardie des Newcastle Falcons fait son retour dans l’équipe écossaise pour la première fois depuis les Six Nations 2018.

L’Écosse a terminé au troisième rang du tournoi de l’année dernière avec trois victoires pour la deuxième fois depuis que les cinq nations sont devenues six, et l’entraîneur-chef Gregor Townsend a hâte que son équipe continue à s’améliorer.

Il a déclaré: «Ce groupe de joueurs a beaucoup progressé ces dernières saisons et je pense qu'il y a encore beaucoup à faire. Ils ont un réel désir de s’améliorer et d’exploiter leur potentiel au cours d’une grande année pour notre sport.

«Au cours des 18 derniers mois, nous avons joué 18 matchs test et avons introduit 18 nouveaux joueurs au rugby de niveau suffisant pour des rencontres internationales. Une fois de plus, notre équipe comprend des joueurs qui souhaitent franchir cette étape, ce qui témoigne de leurs performances cette saison et de la force croissante du rugby écossais.

«Nous sommes très fiers de ce que plusieurs de nos joueurs ont accompli depuis les tests d’automne, en particulier avec Edinburgh Warriors et les Glasgow Warriors qui visent tous deux à se qualifier parmi les huit derniers de la Heineken Champions Cup.

«Nous avons également assisté à d'excellentes performances de joueurs représentant des clubs en France et en Angleterre, ce qui témoigne de leur engagement et de leur éthique de travail.

«C'est un privilège pour nos joueurs de participer au tournoi des Six Nations, un tournoi aussi prestigieux et très compétitif.

"Nous sommes impatients de relever le défi de l'Italie et de travailler dur comme équipe au cours des deux prochaines semaines pour livrer une performance gagnante."

L’Écosse ouvrira la campagne contre l’Italie à Murrayfield le samedi 2 février, lors du premier des trois matches à domicile de la compétition de cette année, qui devraient tous se dérouler dans un stade comble.

ECOSSE SQUAD: 2019 GUINNESS SIX NATIONS

AVANT (22)
Alex Allan (Glasgow Warriors) - 7 sélections

Adam Ashe (Glasgow Warriors) - 6 sélections
Simon Berghan (Edinburgh) - 14 sélections
Jamie Bhatti (Glasgow Warriors) - 11 sélections
David Cherry (Edinburgh) - aucune sélection
Allan Dell (Edinburgh) - 17 sélections
Grant Gilchrist (Edinburgh) - 28 sélections
Gary Graham (Newcastle Falcons) - aucune sélection
Jonny Gray (Glasgow Warriors) - 47 sélections
John Hardie (Newcastle Falcons) - 16 sélections
Jake Kerr (Leicester Tigers) - aucune sélection
Stuart McInally (Edinburgh) - 22 sélections
Willem Nel (Edinburgh) - 26 sélections
D 'Arcy Rae (Glasgow Warriors) - aucune sélection
capuchon Jamie Ritchie (Edimbourg) - 6 sélections
Sam Skinner (Exeter Chiefs) - 3 sélections
Grant Stewart (Glasgow Warriors) - auncune sélections
capuchon Josh Strauss (Sale Sharks) - 17 sélections
Tim Swinson (Glasgow Warriors) - 38 sélections
Capsules Ben Toolis (Edinburgh) - 14 sélections
Hamish Watson (Edinburgh) - 23 sélections
Ryan Wilson (Glasgow Warriors) - 41 sélections

BACKS (17)
Chris Dean (Edimbourg) - aucune sélections
Darcy Graham (Edimbourg) - 1 sélection
Nick Grigg (Glasgow Warriors) - 6 sélections
Sam Johnson (Glasgow Warriors) - aucune sélection
Chris Harris (Newcastle Falcons) - 6 sélections
Adam Hastings (Glasgow Warriors ) - 7 sélections
Stuart Hogg (Glasgow Warriors) - 65 sélections
George Horne (Glasgow Warriors) - 4 sélections
Pete Horne (Glasgow Warriors) - 38 sélections
Huw Jones (Glasgow Warriors) - 19 sélections
Lee Jones (Glasgow Warriors) - 10 sélections
Blair Kinghorn (Edinburgh) - 7 sélections
Greig Laidlaw CAPITAINE (Clermont Auvergne) - 66 sélections
Sean Maitland (Saracens) - 37 sélections
Ali Price (Glasgow Warriors) - 19 sélections
Finn Russell (Racing 92) - 40 sélections
Tommy Seymour (Glasgow Warriors) - sélections

Indisponible en raison d'une blessure : John Barclay (Edimbourg), Mark Bennett (Édimbourg), Magnus Bradbury (Édimbourg), Fraser Brown (Glasgow Warriors), Lewis Carmichael (Édimbourg), David Denton (Leicester Tigers), Cornell Du Preez (Worcester Warriors), Zander Fagerson (guerriers de Glasgow), Matt Fagerson (Glasgow Warriors ), Richie Gray (Toulouse), Luke Hamilton (Édimbourg), Damien Hoyland (Édimbourg), Byron McGuigan (Sale Sharks), Matt Scott (Édimbourg), Rory Sutherland (Édimbourg) , Duncan Taylor (Saracens), Blade Thomson (Scarlets), George Turner (Glasgow Warriors), Jon Welsh (Newcastle Falcons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Jeu 31 Jan - 5:22

Ce n'est pas parce que Finn Russell joue maintenant dans le hangar derrière le cimetière de Nanterre qu'il a perdu la nonchalance habituelle de celui qui sait bien que jouer au rugby c'est bien mieux que d'être maçon... mais que ce n'est qu'un jeu et qu'il faut savoir profiter des bons moments qu'il procure.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le grand journal d'Edimbourg "The Scotsman" lui a posé plusieurs questions sur sa vie en Ile de France. A l'une d'entre elles il a répondu: "«Je peux parler un peu de français… le week-end, après quelques verres, je parle le français encore mieux" Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Sam 2 Fév - 17:43

Comme cela était attendu, cet après midi à Murrayfield, l'Ecosse a battu l'Italie sur le score de 33 à 20. Une victoire bonifiée certes, l'objectif est atteint mais pour ma part je ne suis pas enthousiasmé par la victoire écossaise.

Derrière il n'y a pas grand chose à reprocher aux hommes du chardon. On sent que cette ligne de 3/4 peut faire la différence à tout moment par son jeu de passes . Le jeu au pied est absolument parfait...efficace à 100%. Heureuse équipe écossaise qui dispose de 4 butteurs, Greg Laidlaw, Stuart Hogg, Finn Russell et Adam Hasting.

Par contre devant ça n'a pas été pareil. L'Ecosse n'a jamais pu monter un ballon porté qui prospère, en mêlée ça été tout juste suffisant et on n'a pas vu les avants écossais perforer vraiment la ligne défensive trans alpine. Il est vrai que la troisième ligne écossaise est décimée et qu'il manque 8 joueurs habituellement titulaires. Mais peut être aussi il se peut que les italiens ne soient pas si faibles que ça devant...à voir pour les prochains matches.

Il n'en demeure pas moins qu'il faudra faire beaucoup mieux pour la suite du tournoi...

Une observation les écossais ont marqué 5 essais. Deux autres leur ont été refusés, un à juste titre, l'autre sur une relance splendide de Stuart Hogg n'a pas été accordé car l'arbitre s'est laissé influencer par le talent d'un défenseur italien particulièrement doué pour la Comedia del arte.

Les écossais ont donc marqué 5 essais puis ont laissé courir le match encaissant 3 essais dans le dernier quart d'heure. Il est vrai qu'ils ont joué la fin du match en infériorité numérique.

A l'issue de leur dernier essai les italiens, pour gagner du temps et dans l'espoir d'en marquer un quatrième, synonyme d'un bonus offensif, ont essayé de le transformer en drop. Ils ont loupé la transformation. Le commentateur du match a critiqué cette décision en faisant remarquer à juste titre que s'ils avaient effectivement marqué ce quatrième essai il aurait pu cumuler le bonus offensif et défensif. Malheureusement pour eux ils n'ont eu ni l'un ni l'autre.

On s'étonne souvent qu'il n'y ait pas beaucoup de jeu en top 14 mais il faut dire que les règles que l'on a adopté pour le "meilleur-championnat-du-monde" (dixit Canal+) ne le favorise pas beaucoup. Chez nous, quand à 15 minutes de la fin, une équipe est menée 33-3 et s'est prise 5 essai à aucun elle n'a vraiment plus grand chose à jouer...sinon à faire tourner et à penser au match suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Dim 3 Fév - 5:34

Pauvre Greg Townsend qui va avoir plein de problèmes pour constituer son équipe la semaine prochaine face à l'Irlande. L'ailier remplaçant Blair Kinghorn, déjà 5 sélections à 22 ans, a réussi le coup du chapeau en marquant 3 des 5 essais écossais. De plus il a été nommé homme du match...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

...ce jeune jouer à peine âgé de 22 ans remplaçait l'ailier titulaire Sean Maitland blessé qui devrait être remis pour le prochain match.

Modeste le jeune  Blair Kinghorn s'attend à ne pas être sélectionné pour le prochain match car il imagine que Greg Townsend lui préférera Sean Maitland qui est bien plus expérimenté. Maintenant il peut aussi jouer à l'arrière mais là il serait en concurrence avec un sacré client à savoir Stuart Hogg. Accessoirement il est aussi butteur.

Le jeune aux multiples talents ou le moins jeune plus expérimenté. Question

C'est bien compliqué d'être sélectionneur de l'équipe d'Ecosse en ce moment... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Ven 8 Fév - 14:47

Voici l'équipe d'Ecosse qui affrontera l'Irlande samedi prochain à Murrayfield...

15. Stuart Hogg VICE CAPITAINE (Glasgow Warriors) - 66 sélections

14. Tommy Seymour (Glasgow Warriors) - 47 sélections
13. Huw Jones (Glasgow Warriors) - 20 sélections
12. Sam Johnson (Glasgow Warriors) - 1 sélection
11. Sean Maitland (Saracens) - 37 sélections

10. Finn Russell (du hangar derrière le cimetière de Nanterre) Wink  - 41 sélections
9. Greig Laidlaw CAPTAIN (Clermont Auvergne) - 67 sélections

1. Allan Dell (Edinburgh) - 18 sélections
2. Stuart McInally VICE CAPTAIN (Édimbourg) - 23 sélections
3. Simon Berghan (Edinburgh) - 15 sélections
4. Grant Gilchrist (Edinburgh) - 29 sélections
5. Jonny Gray (Glasgow Warriors) - 47 sélections
6. Ryan Wilson (Glasgow Warriors) - 42 sélections
7. Jamie Ritchie (Edinburgh) - 7 sélections
8. Josh Strauss (Sale Sharks) - 18 sélections

Suppléants
16. Fraser Brown (Glasgow Warriors) - 38 sélections
17. Jamie Bhatti (Glasgow Warriors) - 12 sélections
18. D'arcy Rae (Glasgow Warriors) - première sélection
19. Ben Toolis (Edinburgh) - 15 sélections
20. Rob Harley ( Glasgow Warriors) - 20 sélections
21. Ali Price (Glasgow Warriors) - 20 sélections
22. Pete Horne (Glasgow Warriors) - 38 sélections
23. Blair Kinghorn (Edinburgh) - 8 sélections

Joueurs de l’équipe indisponibles en raison d’une blessure : George Horne (épaule), Lee Jones (genou), John Hardie (genou), Willem Nel (mollet), Sam Skinner (cheville).

Il est à noter que sur les 23, 12 viennent de Glasgow, 7 d’Édimbourg et 4 jouent hors d'Ecosse. Pour faire simple la plupart des avants jouent à Édimbourg et les 3/4 plutôt à Glasgow. Les vice capitaines seront Stuart Hogg et Stuart McInallye. Le capitaine sera bien sur Greg Lailaw, le recordman avec 67 sélections...un homme d'expérience. Le pilier d'D'arcy Rae de Glasgow sera le petit nouveau et fêtera sa première cape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jepepikouros

jepepikouros

Messages : 5069
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 68
Localisation : Villeneuve sur lot (47)

MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   Sam 9 Fév - 16:59

Déjà contre l'Italie j'avais été déçu par les avants écossais qui n'avaient jamais réellement mis en difficulté les transalpins, ni sur les ballons portés, ni en mêlée. Seul le jeu des 3/4 avait permis une large victoire.

Ce qui a pu suffire contre l'Italie a été insuffisant contre les Irlandais. Si l'Irlande est la seconde nation au classement World Rugby ce n'est pas l'effet du hasard ou d'un coup de chance. Leur défaite surprise contre l'Angleterre en ouverture du tournoi n'enlève rien à la valeur de l'équipe irlandaise.

Le jeu écossais est axé sur la circulation du ballon, un jeu rapide avec beaucoup de prise de risque. Quand ça marche tout est possible...mais quand ça ne marche plus ça devint bien plus compliqué.

Aujourd'hui à Murrayfield les irlandais ont exploité toutes les fautes écossaises et il y en a eu pas mal. Battus en mêlée, en touche et sur les ballons portés les avants écossais ont beaucoup subi surtout en seconde mi-temps. Je crois que l'Ecosse a du battre le record de plaquages sur ce match tant elle a du défendre en seconde mi-temps. Les irlandais se sont contenté d'un jeu basique qui leur a évité de se faire contrer et de profiter à fond de la supériorité de leur avants.

Ce tournoi, comme je l'imaginais, sera bien compliqué pour l'Ecosse. Certes elle aura reçu 3 fois mais quand on doit recevoir l'Irlande c'est loin d'être un cadeau. De plus il faudra se déplacer en France et en Angleterre c'est à dire des équipes plutôt lourdes qui essayeront de faire la même chose que les Irlandais cet après-midi.

L'Ecosse a perdu Stuart Hogg qui est un joueur qui ne se remplace facilement et qui, s'il devait être blessé, manquerait beaucoup.

Pour sauver leur tournoi il faudra que l'Ecosse gagne en France et batte les gallois. Pour ce qui est du déplacement chez les anglois ce sera un gros risque à prendre pour les amateurs de paris en ligne. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand refleuriront les fleurs d'Ecosse ?
Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Très joli texte pour passer le cap... quand on perd un fidèle compagnon...
» pecher quand il ya du vent
» Quand sentir le bébé bouger ou voir un gros ventre ?
» golf en Ecosse...quel pied!
» A quand la date définitive des brevets 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby International-
Sauter vers: