AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tournoi des 6 Nations 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Othismos

avatar

Messages : 2373
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 37
Localisation : Paris V

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Dim 15 Fév - 22:30

johnantony75 a écrit:
Si Lorenzetti regarde le match aujourd'hui il doit être dégouté

Comment Sexton peux être aussi moyen ( voire mauvais ) avec le Racing et être aussi bon avec les Irish. C'est une énigme ce mec Shocked

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(Boucherie, of course)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sumo75

avatar

Messages : 5980
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : PARIS - PARIS - PARIS

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Lun 16 Fév - 9:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Carillonne



Messages : 1215
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 59
Localisation : Carrières sur Seine

MessageSujet: Tournoi   Lun 16 Fév - 15:29

2 joueurs français font partie du XV Type établi par Rugbyrama après le 2ème journée :

.
15. Stuart Hogg (Ecosse) - Si sa sélection a encaissé un deuxième revers en autant de rencontres, l'arrière écossais est encore sorti du lot. Il n'a cessé de relancer du fond du terrain, amenant de la folie dans la ligne de trois-quarts. De nombreuses nations aimerait un tel talent dans leurs rangs. Encore un essai pour lui ce week-end et des statistiques gigantesques.

14. Jonathan Joseph (Angleterre) - A l'image de son équipe particulièrement séduisante, le joueur de Bath a encore été étincelant. Repositionné à l'aile droite après la blessure de Brown, ce changement n'a pas eu d'incidence négative sur le jeu de l'habituel centre. Deux essais, 118 mètres parcourus, cinq défenseurs battus. LE joueur le plus en vue depuis le début du Tournoi.

13. Jonathan Davies (Galles) - En demi-teinte sous le maillot de Clermont, il a clairement retrouvé la plénitude de ses moyens sous le maillot de la sélection galloise. Sur son essai, il casse un plaquage et réussi une belle feinte sur Stuart Hogg.

12. Luca Morisi (Italie) - Au sein d'une équipe d'Italie lourdement battue à Twickenham, le centre s'est distingué avec un doublé, de très nombreuses courses (12) mais surtout six défenseurs laissés en route et un raid en solitaire impressionnant.

11. Liam Williams (Galles) - Il a remplacé George North au pied levé et a parfaitement rempli sa mission en donnant un essai à Rhys Webb. L'ailier du XV du Poireau s'est régalé, parcourant 94 mètres ballon en mains en treize courses, battant deux défenseurs et franchissant à trois reprises. A inscrit un essai également qui lui a été refusé.

10. Jonathan Sexton (Irlande) - Ses commotions cérébrales et son arrêt de douze semaines semblent bien loin. L'ouvreur du Racing-Metro en a fait voir de toutes les couleurs aux Bleus. Son jeu au pied d'occupation a tout simplement été diabolique et sa réussite face aux perches aussi (100%).


9. Conor Murray (Irlande) - Des coups de pied par dessus toujours bien sentis et un duel face à Rory Kockott remporté haut la main. Le demi de mêlée irlandais a été le plus en vue ce week-end à ce poste.

7. Peter O'Mahony (Irlande) - Un véritable poison dans les rucks. Il a eu l'art de ralentir considérablement le jeu des Français en mettant les mains sur le ballon.

8. Billy Vunipola (Angleterre) - Le meilleur numéro huit du Tournoi, juste devant Sergio Parisse. Une puissance bienfaitrice qui met toujours l'Angleterre dans l'avancée.

6. Sam Warburton (Galles) - Avec un ballon récupéré et neuf plaquages réussis au cours de la rencontre face aux Ecossais, le capitaine gallois a montré l'exemple au niveau du combat. Il n'est pas étranger au succès des siens à Murrayfield.

5. Yoann Maestri (France) - Voilà certainement le joueur français le plus irréprochable depuis le début du Tournoi. Auteur d'un sans faute au plaquage (15/15) et de quatre prises de balle en touche, le Toulousain a surnagé au milieu de ses coéquipiers.

4. Alun Wyn Jones (Galles) - Elu homme du match contre l'Ecosse, le deuxième ligne a beaucoup apporté à son équipe. De loin l'avant le plus actif avec ses dix ballons portés et ses cinq passes. Hyper présent en défense, il n'a eu de cesse de gêner les Ecossais.

3. Uini Atonio (France) - Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'entrée du Rochelais a fait énormément de bien au XV de France et des ravages au sein de la défense irlandaise. Puissant, il s'est montré habile balle en mains, avec plusieurs passes dont celle très remarquée au coeur de l'action qui amène l'essai de Taofifenua.

2. Dylan Hartley (Angleterre) - Sept lancers en touche sécurisés, le talonneur anglais a fait le job, comme souvent. Un ballon récupéré au sol et une grosse activité: il a largement contribué à marquer la mêlée italienne au fer rouge.

1. Joe Marler (Angleterre) - Comme contre le pays de Galles, le gaucher anglais s'est avéré ultra-dominateur en mêlée fermée. Cette fois, c'est l'Italien Martin Castrogiovanni qui en a fait les frais. Dans le jeu courant, il est toujours aussi précieux avec ses onze plaquages (meilleur total des deux premières lignes).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Lun 16 Fév - 15:49

Atonio? Suspect Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Lun 16 Fév - 15:50

Totor a écrit:
Atonio? Suspect Shocked

C'est un journal Francais ne l'oublie pas.

Tu ne pouvais pas mettre un seul bleu dans un XV Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Lun 16 Fév - 16:05

johnantony75 a écrit:
Totor a écrit:
Atonio? Suspect Shocked

C'est un journal Francais ne l'oublie pas.  

Tu ne pouvais pas mettre un seul bleu dans un XV Wink

Ah oui, c'est vrai... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Carillonne



Messages : 1215
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 59
Localisation : Carrières sur Seine

MessageSujet: Tournois   Mar 17 Fév - 8:20

Pour affronter les gallois dans 15 jours, PSA a promis quelques changements dans son équipe.
Rugbyrama s'est prété au jeu et nous propose son XV de départ.

Toujours deux joueurs du SF dans l'effectif, pas forcément ceux que l'on attendait ...


15. Brice Dulin (Racing) - Scott Spedding a eu sa chance en profitant des blessures pour débuter sous le maillot bleu. Mais les attentes ne sont pas au rendez-vous. Retour de Brice Dulin qui était le titulaire en puissance avant de se blesser. Il va amener un peu de folie à cette équipe. Et ça ne fera pas de mal !

14. Noa Nakaitaci (Clermont) - A part son triplé et son retard à l’entraînement, le soufflet Teddy Thomas est retombé. A l’aile, c’est le moment de tenter un coup. Et pourquoi ne pas donner sa chance à Noa Nakaitaci qui s’est imposé à Clermont ? Il est en forme, casse des plaquages... et marque.

13. Remi Lamerat (Castres) - Si Mathieu Bastareaud est sorti de son costume de zombie, le centre toulonnais n’est plus aussi destructeur que l’an dernier. Rémi Lamerat auteur d’une belle entrée en Irlande doit enfin être aligné. Du punch en attaque en plus d'être un très bon défenseur.


12. Maxime Mermoz (Toulon) - Wesley Fofana a un statut d’intouchable, mais force est de constater qu’il n’amène plus beaucoup de danger. Maxime Mermoz, en pleine bourre avec Toulon, doit être titulaire au sein de cette équipe, surtout qu’il sait faire jouer les autres. Un profil unique en France. Pourquoi s'en priver ?

11. Rémi Grosso (Castres)- Intouchable à l’aile depuis plus d’un an après être passé à l’arrière, Yoann Huget n’a malheureusement rien du "match winner". Grosso était dans les tuyaux, pourquoi ne pas tester le puissant ailier castrais ? Il compenserait un peu le manque de puissance de notre ligne de trois-quarts.

10. Jules Plisson (Stade français) - Camille Lopez qui se troue en Irlande, Rémi Tales qui est au fond du seau moralement, Trinh-Duc et Michalak convalescents, tous les regards se tournent vers Jules Plisson. L’ouvreur parisien, qui bute depuis le début de saison, brille avec le Stade français. C’est le moment de l’imposer.

9. Morgan Parra (Clermont) - Bye bye le poulet sud-africain. On préfère le petit coq français ! Rory Kockott a eu sa chance, il s’est raté. Morgan Parra, de retour du purgatoire, a prouvé en deux entrées en jeu qu’il était le demi de mêlée des Bleus. Un vrai patron !

8. Louis Picamoles (Toulouse) - On pensait que Damien Chouly, promu capitaine de Clermont, allait prendre une nouvelle dimension, c’est raté. Chouly est passé au travers et doit sauter. Quand Louis Picamoles est au top, il n’y a pas photo ! Une puissance qui permettrait de jouer dans l'avancée.

7. Thierry Dusautoir (Toulouse) - Nous avons décidé de garder confiance en notre capitaine. Si Thierry Dusautoir n’a pas été très en vue lors des deux premiers matches du Tournoi, il a toujours su élever son niveau de jeu lors des grandes échéances et guider les Bleus. Il conserve sa place dans notre XV. Mais dans notre logique de chamboule tout, il retrouve le numéro 7.

6. Raphaël Lakafia (Stade français) - Bernard Le Roux n’est pas à blâmer. Depuis qu’il est aligné par Saint-André, il entreprend beaucoup mais il connait du déchet. Et si Raphaël Lakafia avait une nouvelle chance ? La surprise du Mondial 2011 est revenue à son meilleur niveau et brille dans les tâches obscures avec le Stade Français. En plus, il est peut jouer à tous les postes de la 3e ligne.

5. Yoann Maestri (Toulouse) - C’est l’exception qui confirme la règle. C’est le meilleur Français sur ces deux premiers matches du Tournoi. Un guerrier qui sait se faire respecter et qui excelle dans les sales besognes. Il conserve sa place.

4. Romain Taofifenua (Toulon) - Pascal Papé a annoncé qu’il disputait son dernier Tournoi. Et pourquoi pas son dernier match en Irlande ? Dépassé, le deuxième ligne a craqué avec son coup de genou. Romain Taofifenua, qui est en train de prendre une nouvelle dimension à Toulon, doit s’installer.

3. Uini Atonio (La Rochelle) - Rabah Slimani a déçu. Nicolas Mas semble en bout de course, n’hésitons pas une seconde plus pour titulariser le colosse Atonio. Il n’a pas 80 minutes dans les jambes ? On le remplace dès qu’il est carbo. Mais aujourd’hui, il est incontournable !

2. Dimitri Szarzewski (Racing) - On pensait vraiment que Guirado était parti pour durer. C’est manqué. Benjamin Kayser ne semble pas au mieux. Finalement, c’est Dimitri Szarzewski qui fait la plus forte impression. Revenu de blessure, il a des fourmis dans les jambes. Et son état d’esprit est irréprochable. Un vrai guerrier.

1. Thomas Domingo (Clermont) - La bonne étoile de Menini semble avoir disparu, Chiocci a explosé en vol, Ben Arous n’a pas entièrement convaincu et Debaty est toujours sur courant alternatif. C’est l’heure du retour de Thomas Domingo, le meilleur pilier gauche de notre championnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 9:02

C'est vrai que Lakafia présente un profil intéressant comme remplaçant avec une possibilité de l'aligner sur toute la troisième ligne et des performances très correctes depuis le début de la saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 11:27

J'espère que c'est une blague Suspect

Si maintenant les journaux spécialisés se mettent à être aussi con que PSA , je ne sais pas ou l'EDF va aller  lol!

Je ne dis pas qu'il ne faudrait pas faire 2 ou 3 changements , mais 13 sur 15 Shocked Shocked Shocked



Comment est ce que Sexton est arrivé à son niveau actuel avec l'Irlande ( alors que parallèlement avec le Racing il est moyen ) ?  Pourquoi Davies aligne les performances de haut niveau avec le Pays de Galles ( alors que lui aussi est moyen avec Clermont ) ?

Pourquoi en sens inverse C.Lopez , Speeding et Huget sont très bons avec leur clubs et moyens en EDF ?

A CAUSE DE LA CONTINUITE BANDE DE NULLOS DU STAFF DE L'EDF ( ET JOURNALISTES )  Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


On ne peux pas mettre un joueur en place , lui mettre une épée de Damoclès au dessus de la tête , en lui faisant bien comprendre qu'a la première mauvaise performance il sautera

Dans un cas comme celui de Kockott qui est mauvais depuis 1 an , on peux se dire qu'il a eu sa chance ( 5 matchs dont 2 comme titulaire ) et qu'il ne l'a pas saisi ( Surtout qu'a priori ce n'est pas forcément un mec apprécié )
Mais quid de C.Lopez excellent avec Clermont ? Il a été moyen sur 2 matchs donc on le dégage et on met Plisson ? Plisson sera moyen sur 2 matchs et on le dégage pour mettre Talès ou Trin d'huc ?

Je n'ai plus les chiffres en tête mais j'aimerais bien savoir combien de joueurs PSA a fait jouer sous son règne. Les chiffres doivent être flippant
Rien que pour la charnière , de mémoire il a appelé : Beauxis , Michalak , Plisson , Talès , Trin d'huc , Lopez , Parra , Doussain ,Machenaud , Tillous Bordes , Pélissié et Kockott
12 joueurs à la charnière en 3 ans et demi. Ce mec est un énorme tocard Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 11:37

Au passage pour faire un parrallèle , depuis près de 3 ans , Cruden est meilleur que Carter en club
D'ailleurs sa province des Chiefs a remporté 2 des 3 dernières éditions du Super Rugby ( contre 0 aux Crusaders )

Pourtant a aucun moment la hierarchie des numéro 10 n'a été remise en cause chez les All Blacks :
1) Carter
2)Cruden
3)Barrett

Cruden sait que Carter prendra sa retraite internationale après la CDM et qu'alors il deviendra le nouveau numéro 1

C'est un système sain et qui marche  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Carillonne



Messages : 1215
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 59
Localisation : Carrières sur Seine

MessageSujet: Tournoi   Mar 17 Fév - 12:11

Tout à fait d'accord ...

nous en discuttions ce midi avec des collègues : il est affligeant de voir, qu'au bout de 4 ans, l'équipe de France est toujours en chantier, qu'il n'y a rien de construit alors qu'en clubs il y a nombre de joueurs talentueux ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 13:29

La Carillonne a écrit:
Tout à fait d'accord ...

nous en discuttions ce midi avec des collègues : il est affligeant de voir, qu'au bout de 4 ans, l'équipe de France est toujours en chantier, qu'il n'y a rien de construit alors qu'en clubs il y a nombre de joueurs talentueux ...


Mais oui c'est bien la le soucis   Mad

Voici le XV de France qui a joué les 2 premiers matchs du 6 Nations

Spedding (Bayonne) - Huget (Toulouse), Bastareaud (Toulon), Fofana (Clermont), Thomas (Racing Metro) - (o) Lopez (Clermont), (m) Kockott (Castres) - LeRoux (Racing Metro), Chouly (Clermont), Dusautoir (Toulouse, cap.) - Maestri (Toulouse), Papé (Stade Français) - Slimani (Stade Français), Guirado (Toulon), Ben Arous (Racing Metro).

Remplaçants : Kayser (Clermont) , Atonio (La Rochelle), Debaty (Clermont), R. Taofifenua (Toulon), Goujon (La Rochelle), Parra (Clermont), Talès (Castres), Lamerat (Castres).


Je pense que tout le monde sera d'accord sur ce Forum pour dire qu'a l'heure actuelle Clermont est , avec Toulon , la meilleure équipe en Europe

Voici maintenant l'équipe type ( groupe de 23 ) de Clermont :

Abendanon - Nakaitaci - Rougerie - Fofana - Nalaga - C.Lopez - Parra - Lee - Chouly - Bonnaire - Cudmore - Vahaamahina - Zirakashvili - Kayzer - Domingo

Remplacants : Ric , Ulugia , Debaty , Pierre , Lapandry , Radosavljevic , B.James , Stanley

J'ai donc mis en gras les joueurs Clermontois qui ont évolué sous le maillot Francais pendant ces 2 premiers matchs et en italique ceux auraient pu être selectionnés
Une fois que l'on retire ces joueurs la qui reste t'il ? Abendanon , Nalaga , Lee , Cudmore , Zirakashvili , Ulugia et Stanley
Malgré tout le respect que j'ai pour ces 7 joueurs cela métonerait beaucoup qu'ils soient les seuls à l'origine des très bonnes performances clermontoises :
Nalaga est très moyen cette année
Zirakashvili , Cudmore et Stanley sont clairement sur le déclin
Ulugia est très très loin d'être une star
Seuls Abendanon et Lee sont très bons

Alors je veux qu'il soit plus simple de travailler des automatismes en club qu'en équipe nationale.

Mais la France est le seul pays du monde qui a un club composé au 2/3 de joueurs nationaux et qui joue 1000 fois mieux que le propre équipe nationale

Cette petite explication montre bien que PSA n'est pas l'homme de la situation Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 13:33

Je veux bien mais quand on voit les performance de Chouly par exemple, c'est loin d'être convaincant.
Il ne suffit pas de regarder une équipe mais aussi l'adversaire et ne pas oublier que l'ASM est bon sur la durée. Les compétitions, et donc a fortiori le nombre de matchs sur une saison, internationales sont très courtes en comparaison.

Grosso modo, quelle performance réaliserait l'ASM face à une équipe contre l'Irlande?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 13:43

Totor a écrit:
Je veux bien mais quand on voit les performance de Chouly par exemple, c'est loin d'être convaincant.
Il ne suffit pas de regarder une équipe mais aussi l'adversaire et ne pas oublier que l'ASM est bon sur la durée. Les compétitions, et donc a fortiori le nombre de matchs sur une saison, internationales sont très courtes en comparaison.

Grosso modo, quelle performance réaliserait l'ASM face à une équipe contre l'Irlande?

Si les performances de Chouly sont très bonnes avec l'ASM et moyenne avec l'EDF on peux peut être se dire que le Staff de l'EDF y est pour quelquechose non ?  Wink

Cette année Clermont a rencontré 2 fois les Saracens , 2 fois le Munster , 2 fois Toulouse , 1 fois Toulon et 1 fois le Racing
Ces 7 matchs sont d'un niveau au moins égale ( et je suis gentil ) à ce que l'équipe d'Ecosse ou l'Argentine ( pour rappeler cette jolie défaite de Novembre ) peuvent proposer  Very Happy

Sur une saison Clermont réalise 80 ou 85% de très grosses performances avec environ 70% de victoires

L'équipe de France , sur ces 16 derniers matchs c'est 7 victoires pour 9 défaites  

Et je te rappel que sur le principe l'équipe de France devrait avoir un niveau bien supérieur à celui de Clermont Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 13:47

Quand on regarde l'équipe d'Irlande je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils exploseraient la meilleure équipe Irlandaise , le Leinster ( dans la possibilité ou l'on puisse dédoubler un joueur bien sur Very Happy )

Et pareil pour l'Angleterre vs Northampton ( ou les Saracens ) , l'Ecosse avec Glasgow , le Pays de Galles avec les Ospreys ou l'Italie avec Trévise

Par contre je jouerai pas ma vie sur un match EDF vs Clermont Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 13:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et comme l'EQUIPE ils sont sympa ils viennent tout juste de faire un article ou ils montrent comment les Blacks préparent l'après CDM ( et exode de joueurs vers l'Europe ). Un vrai travail de pro  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Mar 17 Fév - 14:09

Citation :

VI Nations 2015 : Pierre Villegueux analyse Irlande – France

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Par Pierre Villegueux,

Merci à Peir Lavit (le seul qui sait se servir de photoshop ici) pour la compo.



La vie d’un supporter du XV de France a quelque chose d’étrange. Par exemple, au moment d’affronter l’Irlande ou l’Angleterre, on est généralement beaucoup plus confiants qu’avant un match contre l’Écosse ou l’Italie. Latins par excellence (latins voulant dire « branleurs » en langage journalistique), nos Bleus ne sont jamais plus dangereux que lorsqu’on les promet à l’enfer contre une opposition nettement supérieure.

De fait, j’étais plutôt optimiste au coup d’envoi du match à Dublin. Je la sentais venir, cette victoire arrachée grâce à ces deux objets qui nous sauvent si souvent la mise : les couilles. Oui, les couilles. Faut dire que pour un joueur français, c’est toujours plus facile à attraper qu’un ballon. Critiqués, rabaissés voire même humiliés pendant toute une semaine malgré une victoire face à l’Écosse nos Frenchy devaient être dans le même état qu’un détenu à sa sortie de taule : prêts à sauter à la gueule de tout ce qui bouge. Bien sûr, je savais que cet exploit d’un jour serait sans lendemain, qu’il ne servirait à rien sinon à voir Philippe Saint-André parader avec la retenue qu’on lui connaît (lui qui se vantait d’avoir retrouvé « beaucoup d’amis » après une victoire contre une Australie venue pour visiter Disneyland Paris). Et puis bien sûr, on se ramasserait ensuite face au Pays de Galle ou à l’Italie, et tout recommencerait jusqu’à la fin des temps et l’invasion des extraterrestres qui viendront détruire la Terre pour nous punir de ne pas avoir su reconnaître le talent de Benoît Baby.

Las, on aura même pas eu notre victoire héroïque à Dublin. On y a pourtant cru, pendant environ 15 minutes. 15 minutes d’excitation : c’était le menu de notre Saint-Valentin, où les problèmes d’impuissance du XV de France ne se seront pas réglés comme par magie. Faut dire que pour réussir à bander devant l’équipe de PSA, il vaut mieux prendre des cachets et c’est encore un coup à avoir Bénezech sur le dos. Quitte à me faire gueuler dessus par un chauve à lunettes, je préfère Bernard Laporte, qu’on commence de plus en plus à regretter. Et croyez-moi je n’aurais jamais cru écrire ça un jour.

Au final on a donc eu une défaite, même pas vraiment glorieuse. On aurait pu perdre avec style, ou en se faisant flouer par l’arbitre à la manière des Écossais contre le Pays de Galles, là ça aurait eu de la gueule ! Mais non. On a fait illusion pendant 15 minutes, pour aller chercher une énième défaite encourageante, comme un gros arbre en plastique qui cache une forêt toute cramée. Certes, on se dit qu’avec un peu plus de réussite, un buteur efficace et moins de fautes – ouais, ça commence à faire beaucoup de gros détails – on aurait pu taper cette équipe d’Irlande qui ne semblait pas en grande forme. Car c’est sûrement le seul talent du XV de France en 2015 : visiblement tout le monde devient aussi médiocre que lui à son contact. Ce n’est même pas une équipe, c’est un virus. On a donc eu droit à un match de tranchées alors que pour une fois, il ne pleuvait même pas en Irlande. À une ambiance digne du Stade Yves-du-Manoir de Colombes dans les tribunes de l’Aviva Stadium. À des Verts incapables de marquer sur un 6 contre 2 à 10 mètres de l’en-but. Bon par contre on a eu droit à un truc qu’on ne voit jamais au Racing : un grand Jonathan Sexton. C’est déjà ça.



La compo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le film du match

2ème minute : Premier ruck et première pénalité contre les Bleus qui étaient en retard au soutien. Rory Kockott sent qu’il va encore passer une bonne journée.

6ème : Première mêlée et première pénalité sifflée contre l’Irlande. Notre pack tient donc mieux le coup avec un gaucher de 103 kilos. C’est la panique chez tous les piliers de France : bientôt ils n’auront plus aucune excuse pour avoir une hygiène de vie dégueulasse.

8ème : Notre unique plan de jeu étant d’envoyer Sexton à l’hôpital pour avoir une chance de gagner, on lui envoie Bastareaud en pleine gueule sur notre premier ballon d’attaque. Bizarrement, les Irlandais s’y attendaient un peu et en profitent pour appliquer leur fameux « choke tackle ». Le choke tackle, c’est ce truc tellement vicieux et casse-couille que seul un cerveau irlandais pouvait l’inventer. Comme le service à la cuillère au tennis ou le Coca parfumé à la cerise, ça devrait être interdit par plusieurs conventions internationales, mais ce n’est toujours pas le cas en 2015. Résultat, on perd le ballon.

11ème : Cette fois, la pénalité est sifflée contre Slimani en mêlée. Wayne « Harvey Dent » Barnes a donc probablement l’intention d’arbitrer ces phases de jeu à pile ou face, comme à son habitude.

14ème : Après un maul français effondré, Sexton ouvre le score sur pénalité. 3-0.

16ème : Bon contest de Ben Arous qui récupère une pénalité. À 40 mètres, Camille Lopez la passe. 3-3.

17ème : Wesley Fofana sort pour une suspicion de commotion cérébrale. À l’infirmerie on lui pose la question « Aviez-vous l’intention de faire une passe aujourd’hui ? ». Réponse négative, le Clermontois est donc dans son état normal et pourra rentrer sur le terrain par la suite.

18ème : Faute bête de Guirado. Sexton, bien décidé à prouver à ses entraîneurs qu’il peut prendre la place de titulaire du grand Benjamin Dambielle au Racing, ajoute 3 points.

22ème : Ballon récupéré après un bon contest au sol de Papé. En fait on n’aura vu que du jeu au sol pendant une mi-temps. On est en plein match de Top 14, finalement on se dit qu’on a peut-être une chance de gagner dans un tel contexte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ici, Pascal Papé met sa main devant sa bouche pour faire croire aux Irlandais qu’on a prévu un lancement de jeu.



28ème : Camille Lopez tente une passe sautée qui termine directement en touche. En 3 mois à Perpignan il aura donc au moins appris une chose auprès du Maître David Marty.

29ème : Ballon récupéré au sol par Bastareaud. Je ne sais pas ce qu’on vaut au rugby mais on a clairement un coup à jouer aux prochains championnats du monde de lutte gréco-romaine.

30ème : Thierry Dusautoir file dans l’en-but mais l’essai est refusé car le capitaine français n’a le droit d’inscrire des essais que contre les All Blacks. Ça fait partie de sa légende. Et aussi parce qu’il a bénéficié d’un écran. Et c’est facile de marquer un essai, derrière son écran.

33ème : Pénalité sifflée contre Ben Arous qui a voulu voir si Barnes était d’humeur à tout laisser passer dans les rucks. Apparemment non. Sexton la passe, 9-3. Pendant ce temps, Teddy Thomas quitte le terrain et donc tout espoir de gagner un nouveau Talent d’Or.

35ème : Faute du talonneur irlandais de Grenoble, Jonathan Best (je case ça là juste pour que les gens n’oublient pas qu’il est un joueur de rugby et pour voir s’il lit encore nos articles depuis qu’il préfère fricoter avec Jacques Verdier). Lopez réduit le score, 9-6.
On se fait chier ? Oui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour passer le temps, voici une photo rare de Damien Chouly se rendant utile au niveau international.


38ème : Faute stupide de Chouly, hors-jeu, qui offre une pénalité juste en face des poteaux au XV du Trèfle. Sexton tout ça, 12-6.

44ème : Après une chandelle irlandaise récupérée par Rob Kearney, ce blanc-bec qui semble posséder la détente d’un joueur de NBA, l’Irlande possède un ballon d’attaque dangereux mais Sexton est stoppé net par Bastareaud dans une séquence digne de Street Fighter. Double KO, les deux joueurs sortent du terrain la gueule en sang. Papé voit du rouge, ne soyez pas étonnés s’il pète une durite bientôt.

49èle : Les Irlandais se réveillent enfin et lancent « Fields of Athenry », ce qui fait toujours son petit effet. Malheureusement aucun supporter français ne pense à répliquer avec « Imanol notre idole ».

50ème : Encore une pénalité sifflée contre les Bleus. Sexton étant parti récupérer son visage, c’est Madigan qui tente et réussit la pénalité. 15 à 6, les Verts font le break.

53ème : On assiste à la première vraie bonne séquence du match après plusieurs temps de jeu. Mais au final, Lamerat perd le ballon. Dommage.

54ème : En ce jour de Saint-Valentin, Pascal Papé décide d’offrir un peu d’amour à Jamie Heaslip. Comblé, ce dernier va boiter pendant 4 semaines. Mais Waynes Barnes n’est pas d’humeur romantique, et le Grand Rouquin Blanc prend un carton jaune. Triste.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
3 VERTÈBRES ? S’EST TOU ?!



57ème : Après un bon maul pénétrant, le ballon sort pour Sexton qui voit un 12 contre 3 se présenter devant lui. Comme Uini Atonio dans une chocolaterie, tellement d’options délicieuses s’offrent à lui qu’il hésite, hésite, avant de se faire cartonner par Lamerat. C’était sûrement le tournant du match cher à Fabien Galthié. À 22 – 6, l’affaire aurait été bouclée. Heureusement il reste encore 20 minutes pour que nos Bleus réussissent à transformer comme par miracle un match de merde en défaite encourageante.

59ème : Puisqu’on parlait d’Atonio, il est entré en jeu et permet aux Bleus de récupérer une pénalité sur mêlée.

61ème : Carton jaune pour Rory Best, coupable d’une faute d’anti-jeu. On peut donc faire de l’anti-jeu contre une équipe qui ne fait pas de jeu, c’est bon à savoir. À 35 mètres à gauche, Camillo Pez nous rejoue Brock James en naufrage à Dublin et rate la pénalité. On en reste à 15-6.

64ème : Les Français sont de retour dans les 22 irlandais mais Kockott nous fait une Jean-Marc Doussain en envoyant le ballon dans les pieds de Debaty. Debaty mec, comme si la cible était pas assez grosse…

68ème : Encore un hors-jeu débile et encore pénalité, que Sexton ne se prive pas de transformer. 18-6, seule une chute de météorite peut désormais empêcher les Irlandais de l’emporter.

71ème : OH PUTAIN ! ESSAI FRANÇAIS ! Comme un bout de nichon dans Fifty Shades of Grey, au bout d’une heure on espérait même plus en voir un. Un essai de Romain Taofifenua à la conclusion d’une action jugée « exceptionnelle » par Philippe Saint-André. En effet, on arrive à enchaîner plusieurs temps de jeu sans lâcher le ballon, Atonio réussit une passe après-contact et Debaty joue un deux contre un. Bon en fait on a juste joué au rugby pendant quelques secondes, ce qui peut en effet paraître comme exceptionnel depuis le début de l’ère PSA. Malheureusement, Camillo rate encore la transfo derrière, 18-11.

80ème : Pendant 10 minutes, les Bleus seront « vaillants », « valeureux » et « accrocheurs » comme des Italiens, mais sans réussir à marquer l’essai qui aurait permis à Ouin-Ouin d’accrocher son troisième match nul en 4 ans contre l’Irlande. Défaite 18-11, adieu le Grand Chelem auquel personne ne croyait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand le joueur le plus technique de ton équipe est un pilier néo-zélandais de 140 kilos qui joue à la Rochelle, tu sais que tu es dans la merde.



Le groupe qui vit bien #AllBleus #DesValeursPourLaVie #JaiPeurDeToucherLeBallon :

Eddy Ben Arous : Après Bastareaud, on a retrouvé un autre frère caché de Steffon Armitage. Solide en mêlée, très efficace sur le jeu au sol, il s’est un peu emporté par la suite et s’est fait pénaliser – comme le reste de son équipe, qui n’a pas su s’adapter à l’arbitrage de Barnes. Quand même une belle première.

Rabah Slimani : À part une pénalité sifflée contre lui de façon bien sévère, il a fait le job en mêlée. On ne l’a pas trop vu dans le jeu. Un peu décevant par rapport au joueur qu’on voit au Stade Français. Gregory le Mormeck me demande de parler de Nicolas Mas mais je préfère ne pas remuer le couteau dans la plaie, visiblement cet homme souffre.

Guilhem Guirado : Moins bien que contre l’Écosse mais pas indigent. Bonne rentrée de Benjamin Kayser, le gendre idéal des avants : même quand il n’est pas excellent, il est toujours propre.

Atonio – Debaty : Probablement la meilleure paire de centres française depuis Mermoz et Rougerie. Vous vous rappelez qu’on est allés en finale de Coupe du monde avec Mermoz et Rougerie ? Vous voyez, ne perdez pas espoir, on sera peut-être champions du monde avec Rémi Talès à l’arrière.

Yoann Maestri : Décevant contre l’Écosse, il a été bien meilleur dans un type de match qui lui correspondait bien. Très présent dans le combat ©, il a réussi à ne faire aucune faute le jour où son équipe a pris 14 pénalités. Le mec a totalement renié ses origines toulonnaises, en somme.

Pascal Papé : Plus capitaine du vice que vice-capitaine. Bon, personne ne le dit, mais il a probablement fait son meilleur match depuis un bon bout de temps avant « l’incident », avec une belle activité et quelques ballons grattés au sol notamment. À part ça, oui, il est très con. Mais il en faut toujours un, non ? 1 carton en 59 sélections, ça ne mérite pas encore le frigo. Puis on a besoin de plus de photos de lui pour pourrir Twitter avec nos conneries.

Bernard le Roux : Champion de découpage. Champion de balle-au-prisonnier aussi, puisque visiblement il pense qu’il va se faire éliminer s’il touche un ballon.

Thierry Dusautoir : Règle N°1. Thierry Dusautoir, c’est comme les méchants dans les films d’horreur : penser qu’il est mort est la pire erreur que vous pourrez faire. Reste que le capitaine a souffert de la comparaison avec le Roux, qui joue dans le même registre que lui. Vous vous souvenez de Yannick Nyanga ?

Damien Chouly : Damien Chouly c’est ce joueur qu’on adorerait aimer : il est complet, intelligent, élégant ballon en main et il a l’air gentil. Mais au niveau international, on ne peut pas s’empêcher de penser qu’on est devant un Sergio Parisse version Leader Price. Dominé sous les renvois, auteur d’une faute stupide, avançant autant qu’une twingo sur le périph parisien à 17h30… on en viendrait presque à espérer le retour de Picamoles, même sur une jambe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Terrible photo d’un homme qui s’est infligé la vision de plusieurs matchs du XV de France à la suite.


Rory Kockott : Plus fort qu’un médicament de chez Pierre Fabre, le XV de France peut faire passer n’importe quel demi de mêlée hyperactif pour le spectateur d’un concert de Vincent Delerm. Quand même pas si catastrophique que ce que le fan club de Morgan Parra (qui semble abriter de nombreux membres du Midol et de l’Équipe) voudrait nous faire croire. Même s’il est vrai qu’encore une fois, la teigne clermontoise a semblé bien meilleure sur sa rentrée. Mais si même Machenaud et Tillous-Borde passent pour des charrettes en équipe de France, on se demande si Parra ferait mieux en étant titularisé.

Camille Lopez : Il s’est troué. Ça arrive. Surtout à un joueur qui ne comptait que 5 sélections en équipe de France et jouait pour la première fois à l’extérieur. C’est quand la Coupe du monde déjà ? Dans 5 matchs ? Ça va, on est large. D’ici-là il se sera sûrement endurci en perdant une ou deux finales avec Clermont.

Teddy Thomas : 30 minutes lui ont suffit pour se faire descendre par PSA en conférence de presse. Quand tu décides de sélectionner un gamin de 20 ans qui est encore plus vert que le trou du cul de l’incroyable Hulk, et que le dit gamin se retrouve sous les projecteurs après deux bons matchs alors qu’il n’a probablement rien demandé, la moindre des choses c’est de le protéger le jour où, fatalement, il va se casser la gueule. Ouin-Ouin aurait pu choisir d’être capitaine du Titanic et couler avec noblesse, visiblement il préfère être celui du Costa Concordia.

Mathieu Bastareaud : Plus encore que son sosie Dieudonné, il est l’homme qui divise la France. Les esthètes du beau jeu contre les bourrins et les pragmatiques, les pro et les anti-toulonnais, les amateurs de KFC et les partisans du magret de canard, ceux qui achètent leurs meubles chez Ikea et ceux qui ont une carte de fidélité chez Conforama. Pour ma part je citerai une amie à moi : « Bastareaud c’est un peu comme un phallus de 30cm, c’est vachement encombrant, tu sais pas si tu vas réussir à en faire quelque chose mais mais en réfléchissant bien et avec un peu de patience tu peux t’amuser avec ». Il aura fallu attendre la 70ème minute pour que le garçon soit utilisé en leurre, et ça a donné essai. Pourtant même Lièvremont avait compris qu’il pouvait être utilisé de cette façon lors du Grand Chelem 2010. Oui, il y a 5 ans on était capable de gagner 5 matchs à la suite, ça paraît fou hein ?

Rémi Lamerat : Le seul qui s’est lâché et qui a joué comme s’il n’avait rien à perdre. De l’envie, percutant et avançant constamment. En même temps il a raison, il a un club à trouver pour la saison prochaine. Comme pour Parra, on a juste un peu peur qu’il devienne aussi inhibé et apathique que les autres quand il sera titularisé.

Wesley Fofana : Rapidement replacé à l’aile, il a été peu en vue. Notez que sa fiche de stat’ annonce qu’il n’a fait qu’une passe. Seul Ben Arous a fait pire avec 0. Oui bon les stats ça veut rien dire mais celle-là elle est quand même vachement marrante.

Yoann Huget : Évite les contacts comme il évite les contrôleurs anti-dopage. Faut dire qu’une cicatrice pourrait salement compromettre sa reconversion au cinéma. Preuve que le rugby devient comme le foot : on commence à avoir des avant-centres italiens sur les ailes.

Scott Spedding : Le meilleur joueur du monde contre les Fidji. Il paraît que Dulin ne peut pas jouer parce qu’il ne peut pas faire de passes correctement : on s’en fout, ça ne lui servira à rien dans cette équipe, faites-le revenir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PSA quand il pense à ce qu’aurait été sa vie si Guy Novès avait accepté le poste de sélectionneur du XV de France (spoiler : un indice sur un futur article de la Boucherie se cache dans cette légende)



Le Bilan :

Voilà, on a encore perdu, contre un adversaire qu’on croisera lors de la Coupe du monde en plus, mais c’est pas grave puisque dans 4 mois nous nous lancerons enfin dans la fameuse préparation au Mondial, celle dont PSA et ses deux adjoints nous parlent depuis 3 ans pour justifier qu’il ne foutent rien. Comme un élève de terminale qui se met à réviser à la veille de son examen, on imagine que Ouin-Ouin et ses amis miseront donc tout ce stage de préparation, où ils auront enfin le temps de mettre au point leur plan de jeu tellement élaboré qu’il est impossible à retenir en une semaine. Ça va être grand !

Et puis après la victoire de l’Italie arrachée sur un drop de Frédéric Michalak à la 79ème (oui c’est dans 4 mois, on a encore le temps de changer 3 fois de N°10, vous inquiétez pas) les joueurs se mettront en mode auto-gestion pour atteindre la finale, où ils perdront avec les honneurs contre l’Angleterre. Puis le lendemain on ira tous défiler sur les Champs-Élysées pour fêter ça, pendant que les handballeurs se demanderont pourquoi 12 personnes viennent les accueillir à Roissy alors qu’ils ont remporté les Jeux Olympique 12 fois de suite.

Mesdames et messieurs, le rugby français !

Trouvé ici:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 10:23

Citation :
La liste des 30 joueurs pour affronter le Pays de Galles :
AVANTS (16)

Piliers : 1- UINI ATONIO – ATLANTIQUE STADE ROCHELAIS
2- EDDY BEN AROUS – RACING METRO 92
3- VINCENT DEBATY – ASM CLERMONT AUVERGNE
4- RABAH SLIMANI – STADE FRANÇAIS PARIS

Talonneurs :
5- GUILHEM GUIRADO – RC TOULON
6- BENJAMIN KAYSER – ASM CLERMONT AUVERGNE

2ème Lignes :
7- YOANN MAESTRI – STADE TOULOUSAIN
8- PASCAL PAPE – STADE FRANÇAIS PARIS
9- JOCELINO SUTA – RC TOULON
10- ROMAIN TAOFIFENUA – RC TOULON

3ème Lignes :
11- DAMIEN CHOULY – ASM CLERMONT AUVERGNE
12- THIERRY DUSAUTOIR – STADE TOULOUSAIN (C)
13- LOANN GOUJON – ATLANTIQUE STADE ROCHELAIS
14- WENCESLAS LAURET – RACING METRO 92
15- BERNARD LE ROUX – RACING METRO 92
16- YANNICK NYANGA – STADE TOULOUSAIN
TROIS QUARTS (14)

Demis de mêlée :
17- MORGAN PARRA – ASM CLERMONT AUVERGNE
18- SEBASTIEN TILLOUS-BORDE – RC TOULON

Demis d’ouverture :
19- PIERRE BERNARD – UNION BORDEAUX BEGLES
20- CAMILLE LOPEZ – ASM CLERMONT AUVERGNE
21- REMI TALES – CASTRES OLYMPIQUE

Centres :
22- MATHIEU BASTAREAUD – RC TOULON
23- GAEL FICKOU – STADE TOULOUSAIN
24- WESLEY FOFANA – ASM CLERMONT AUVERGNE
25- REMI LAMERAT – CASTRES OLYMPIQUE

Ailiers :
26- SOFIANE GUITOUNE – UNION BORDEAUX BEGLES
27- YOANN HUGET – STADE TOULOUSAIN
28- NOA NAKAITACI – ASM CLERMONT AUVERGNE

Arrières :
29- BRICE DULIN – RACING METRO 92
30- SCOTT SPEDDING – AVIRON BAYONNAIS

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Que de changements... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 13:46

Putain mais PSA

Personne ne l'a obligé à dire :

Après la défaite de l'équipe de France en Irlande (18-11), Philippe Saint-André a annoncé qu'il ferait des changements pour affronter le Pays de Galles.Après avoir joué la continuité suite à la victoire face à l'Ecosse (15-Cool, Philippe Saint-André est décidé à procéder à quelques changements pour recevoir le Pays de Galles (28 février, 18h00). En effet, le sélectionneur n'est pas satisfait du comportement de certains joueurs face à l'Irlande (18-11). «Je ne vous donnerai pas de noms, mais il y a eu certaines performances individuelles qui n'ont pas été du niveau pour gagner un match comme ça», a-t-il annoncé dimanche matin.

Donc bien evidemment tout le monde s'attendait à pas mal de changements. Et au final 3 changements : Fickou , Tillous Bordes et Bernard remplacent Thomas , Kockott et Mas lol!

Sachant que Mas n'a pas joué et que Kockott et Thomas sont bléssés il est ou le changement la ?  Suspect



Ne pas voir Domingo ,Szarzewski , Picamoles et Mermoz dans ce groupe de 30 c'est vraiment une blague. Encore 1 de plus vous me direz cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 14:01

Quoi ? Tu ne les sens pas les grosses décisions et le tranchage dans le vif de PSA ? Evil or Very Mad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 15:44

Totor a écrit:
Quoi ? Tu ne les sens pas les grosses décisions et le tranchage dans le vif de PSA ? Evil or Very Mad


 

La chance qu'il a ce "nullos" c'est qu'il a un groupe composé en majorité de joueurs talentueux

S'il était entraineur de l'Italie , de L'Ecosse ou du Pays de Galles ca ferait longtemps que sa nullité serait connu et archi reconnu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 15:57

La France a quand même un bon capital en joueurs et un championnat suffisamment fort pour que les joueurs puissent s'améliorer et évoluer dans de bonnes conditions.

Il suffit de regarder qui jouent dans les premiers du championnat pour avoir une équipe de bonne facture et qui tienne la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 15:58

Totor a écrit:
La France a quand même un bon capital en joueurs et un championnat suffisamment fort pour que les joueurs puissent s'améliorer et évoluer dans de bonnes conditions.

Il suffit de regarder qui jouent dans les premiers du championnat pour avoir une équipe de bonne facture et qui tienne la route.

C'est pas ce que je viens de dire ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor

avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 35
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 15:59

johnantony75 a écrit:
Totor a écrit:
La France a quand même un bon capital en joueurs et un championnat suffisamment fort pour que les joueurs puissent s'améliorer et évoluer dans de bonnes conditions.

Il suffit de regarder qui jouent dans les premiers du championnat pour avoir une équipe de bonne facture et qui tienne la route.

C'est pas ce que je viens de dire ? scratch

Je n'allais pas contre ce que tu viens de dire. Wink
Je suis plutôt d'accord et je précisais juste ma pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnantony75

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   Jeu 19 Fév - 16:04

Moi ce qui me fait doucement rire c'est que quand tu écoutes les journalistes l'équipe d'Irlande et d'Angleterre se sont des cadors ( au même titre que les Journaleux faisaient des Gallois de futurs Champions du Monde il y a 2-3 ans ) Suspect

Quand tu es totalement objectif , en terme de niveau théorique ( par rapport à la qualité de l'effectif et aux performances affichées potentiellement ) tu as au moins 4 équipes Francais dans le Top 10 européen ( Toulon , Clermont , le Racing et Toulouse ). En allant plus loin on peux même dire que les 2 meilleurs équipes européennes sont françaises : Toulon et Clermont

Or quand tu regarde les XV type de ces 4 équipes , j'ai compté 34-35 francais alignés sur les 60 possibles. Donc largement de quoi faire une équipe francaise de très très haut niveau

N'est ce pas Monsieur PSA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournoi des 6 Nations 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournoi des 6 Nations 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tournoi des 6 nations 2009
» Tournoi des 6 Nations 2011
» Tournoi des 6 nations 2011 (moins de 20ans)
» Les 22 anglais pour le Tournoi des 6 nations
» Tournoi des 6 Nations B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stade Français Paris :: Rugby :: Rugby International-
Sauter vers: